A la Une

Accueillir les sourds et malentendants à l’hôpital ça s’apprend

Publié le
Accueillir les sourds et malentendants à l’hôpital ça s’apprend

Le 27 mars dernier, à Carthage, le magnifique palais beylical Beït el Hikma a accueilli des médecins, des professionnels de santé, des parents, des malades, des personnalités du monde du théâtre et les différentes associations oeuvrant en faveur des sourds en Tunisie. A l’initiative de l’ARIM (Association de recherche en imagerie médicale) et de son président, le Pr Lotfi Hendaoui, le thème choisi était « l’accueil et la communication avec les sourds et malentendants en radiologie et en milieu hospitalier ». L’objectif ? Présenter au public le nouveau dictionnaire numérique de la langue des signes tunisienne, développé par le Pr Lotfi Ben Lellahom et utilisé comme support pédagogique d’une formation menée dans le service de radiologie de l’hôpital Mongi Slim, à La Marsa. Deux fois par semaine, pendant 90 heures, Abdelhalim Chelbi, spécialiste en langue des signes, s’emploie à transmettre à toute l’équipe les bases de la communication avec les sourds et les malentendants. Un domaine où tout reste à faire… pour éviter les malentendus.