A la Une

Bientôt un test sanguin plutôt que l’amniocentèse

Publié le
Bientôt un test sanguin plutôt que l’amniocentèse

Un nouveau test sanguin simple et non invasif, réalisé à 7 semaines de grossesse, analysant les cellules fœtales présentes dans un prélèvement sanguin de la mère pourra peut-être à terme remplacer l’amniocentèse de manière généralisée, selon une méta-analyse des «National Institutes of Health». Cette méta-analyse, menée par le Pr. Stephanie A. Devaney, a inclus 57 études, publiées de 1997 à 2011, comportant 80 ensembles de données. Ces derniers représentent 3017 femmes enceintes afin d’évaluer la fiabilité des tests effectués, la capacité de ce nouveau test à détecter des séquences du chromosome Y dans des échantillons sanguins de la mère, ainsi qu’à identifier correctement le sexe du fœtus. Les résultats confirment la performance de cette technique basée sur des marqueurs de cellules d’ADN fœtal libres, une méthode déjà adoptée d’ailleurs en pratique clinique, dans certains pays, comme l’Espagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Ce test pourrait donc à terme remplacer l’amniocentèse qui présente un taux faible, mais incontestable, de risque d’interruption de grossesse.

17-08-11

                                                                                                                         Imen Zine