A la Une

Le café, bon pour la santé ?

Publié le
Le café, bon pour la santé ?

Rien n’est comparable au plaisir de déguster un bon café: certains l’aiment corsé, d’autres décaféiné, avec du lait ou glacé. Mais qu’en est-il de ses effets sur notre santé ? Réponses

par Monia Ben Smida

Tous égaux devant le café

FAUX De nombreuses études ont montré que devant la caféine que contient notre café, nous ne sommes pas tous égaux. Chez certains, elle aurait des effets stimulants et chez d’autres une action anxiogène. Chez certaines personnes, la caféine est transformée par un enzyme du foie en paraxanthine qui est anxiolytique. Cet enzyme est très actif chez des personnes qui ressentent surtout les effets psychostimulants de la caféine. Il l’est beaucoup moins chez d’autres qui seront donc très sensibles aux effets anxiogènes du café.

La caféine accélère le rythme cardiaque

VRAI La caféine naturellement présente dans le café accélère le rythme cardiaque surtout si elle est consommée en grande quantité. Elle est donc déconseillée chez des personnes souffrant de tachycardie. C’est pourquoi il leur est conseillé de réduire leur consommation de café.

Le café serait bénéfique contre le Parkinson

VRAI La caféine à dose habituelle (soit 400mg/j), aurait un effet préventif contre la maladie de Parkinson. Au moins six études ont indiqué que ceux qui buvaient du café de façon régulière ont des risques jusqu’à 80% inférieurs de développer cette maladie.

Le café déconseillé aux diabétiques

FAUX Une étude a démontré que consommer jusqu’à six tasses de café par jour réduit considérablement le risque de diabète dans 54% des cas chez les hommes et dans 30% des cas chez les femmes. Le café, riche en antioxydants
est même préconisé chez les diabétiques grâce à sa capacité à améliorer la sensibilité à l’insuline.

Le café prévient les carries dentaires

VRAI Il a été démontré dans une étude américaine que le café aurait un effet préventif contre les caries. Il serait doté de propriétés antiadhésives et antibactériennes, d’où la diminution du nombre de caries chez les personnes qui le consomment régulièrement.

Le café, un bronchodilatateur

VRAI La caféine a une structure moléculaire qui permettrait la dilatation des bronches. Elle serait idéale pour les asthmatiques. Des études ont prouvé que chez les asthmatiques consommateurs de café, les crises d’asthme seraient moins fréquentes. Le café déconseillé aux personnes atteintes de cancer. Une étude canadienne aurait montré que la consommation d’au moins deux tasses de café par jour réduirait les risques de cancer du colon de
25% et les risques de cirrhose du foie de 80% car les antioxydants présents naturellement dans le café combattraient les radicaux libres à l’origine de certains cancers.

Le café créé une dépendance

VRAI Comme tout produit contenant de la caféine, le café est à consommer avec modération car il pourrait créer une dépendance chez certaines personnes dépassant une consommation moyenne de 235 mg par jour.

Bon à retenir

– Le café est un stimulant naturel grâce à la caféine qu’il contient.
– Le café augmente la concentration, la capacité à réagir et la performance physique.
-Après le repas, le café stimule la digestion.
– Le café contient des antioxydants naturels qui aident à protéger les cellules de l’organisme des radicaux libres.■