A la Une

Des caméras au palais de Carthage

Publié le
Des caméras au palais de Carthage

Décidément le gouvernement de transition a bien tiré les enseignements des cinquante années d’oppression et le peuple tunisien aussi. Il y avait dans le palais présidentiel à Carthage des caméras de surveillance pour dissuader toutes tentatives d’incursion par des éléments extérieurs, mais rien on le sait bien hélas, pour contrôler les agissements des occupants. Et bien désormais ce sera chose faite, une partie des caméras existantes a été déplacée et réinstallée à des endroits stratégiques dans le palais, une commande de nouvelles caméras viendra compléter ce dispositif. Ainsi, chaque pièce du palais sera sous surveillance… fini les fausses bibliothèques, terminé le pillage du peuple tunisien, le prochain président et sa famille n’auront qu’à bien se tenir. Les enregistrements seront retransmis en direct à plusieurs régies extérieures pour être sûr de l’impossibilité d’une corruption. La télévision tunisienne sera la première régie, le gouvernement étudie les autres possibilités ; certains ministres avaient proposé le ministère de l’intérieur mais cela rappelle trop de mauvais souvenirs. Le général Ammar a suggéré de le remplacer par le régiment des transmissions, ce qui semble remporter l’accord de l’ensemble de la classe politique. Pour la troisième régie, rien n’est encore décidé.