A la Une

Caravane Humanitaire des Médecins de l’Erg Mot qui soulage, geste qui soigne

Publié le
Caravane Humanitaire des Médecins de l’Erg Mot qui soulage, geste qui soigne

Plus qu’une dizaine de jours avant que le coup d’envoi ne soit donné pour la caravane humanitaire organisée par l’association des Médecins de l’Erg. Elle se rendra du 1er au 6 mai dans quelques régions les plus reculées du sud de la Tunisie

par Nacer Ould Mammar

 La caravane humanitaire et médicale se focalisera surtout sur l’organisation de consultations médicales gratuites offertes dans les dispensaires de campagne aux parents et aux enfants vivant dans les contrées les plus isolées du parcours du Rallye Oilibya de Tunisie 2011. Une action noble 100% tuniso-tunisienne, 100% bénévole et 100% citoyenne qui se positionne comme le complément humanitaire du Rallye de Tunisie Oilibya 2011. « La citoyenneté ne peut se bâtir que sur la solidarité », a déclaré Sophie Erraïs, coordinatrice de la caravane lors d’un point de presse organisé la semaine dernière à la Manouba. Pour elle, la démocratie constitue tout d’abord « l’accès pour tous à l’éducation et à la santé ». Plus explicite, elle enchaîne : « On ne peut pas compter que sur l’Etat en terme de santé mais nous avons, en tant que citoyens, un devoir vis-à-vis de nos frères qui, pour le moment dans cette situation transitoire que nous vivons, n’ont pas accès aux soins auxquels ils ont droit. Smaïl Ben Salha, directeur de la promotion médicale du laboratoire SVR, un des sponsors de la caravane, a fait savoir lors de son intervention que son laboratoire participe pour la 2e année consécutive à ce projet humanitaire et médical en mettant à disposition des consultations dermatologique. « On a rejoint cette équipe de bénévoles car on a retrouvé les valeurs essentielles propres à notre entreprise, à savoir la générosité, le plaisir et l’excellence », a-t-il dit notant que les tunisiens « font confiance à notre projet d’entreprise et il va de soi qu’ils soient reconnaissants en nous voyant aider les personnes les plus défavorisées à l’accès aux soins ». Invité à prendre la parole, Imed Hidri, directeur de communication de Henkel Tunisie, a laissé entendre que sa société a décidé de reconduire l’expérience cette année avec la caravane humanitaire. « Nous avons voulu élargir notre intervention en impliquant deux autres marques phares qui sont Nadhif et Pril ainsi que Souplesse pour donner plus d’impact à cette caravane surtout que la consigne de Henkel international après le 14 janvier est de mettre l’accent sur les actions humanitaires au profit des populations défavorisées », a souligné M. Hidri. Relayé par Khaled Sellami, directeur général de Sivo, celui-ci a affirmé que « le fait qu’on se déplace jusqu’aux régions défavorisées permet d’apporter un peu plus d’équité en matière de santé et de dignité. La Tunisie est la nôtre et que tout le monde doit profiter de ce qu’elle peut fournir. Il y a lieu de noter que 15 médecins spécialistes, 40 bénévoles et 5 tonnes de matériel prendront la route le 1er mai pour aller accomplir leur noble mission auprès des populations défavorisées. Il convient toutefois de rappeler que les sociétés de matériel optique Sivo Sicom prendront en charge le volet ophtalmologique et optique. Ainsi une centaine de lunettes seront fabriquées sur place pour les patients. La Banque des Médicaments, Merck Serono, SVR prendront en charge les consultations dermatologiques. Alors que Vital, Nuk, le Lion’s Club Campus et l’association Génération Liberté, eux, assureront les collecte des denrées alimentaires. Que dire de ce don sinon le terme merveilleux de « partage » propre à soulager la souffrance et à soigner les patients. Tout est finalement possible lorsqu’on y croit fortement. ■

01-Mai-2011