A la Une

Quand la chaleur rend malade !

Publié le
Quand la chaleur rend malade !

L’activité physique augmente la quantité de chaleur produite par nos muscles. La température élevée de l’air et l’humidité rendent difficile la tâche de se débarrasser de cette chaleur excessive et de maintenir une température corporelle saine. La transpiration est le moyen principal dont dispose notre corps pour contrôler sa température pendant l’activité physique. Toutefois, à mesure que l’humidité augmente, la transpiration devient moins efficace.

par Imen Ben Abdelkader

Les enfants sont moins capables que les adultes de s’adapter à la chaleur et à l’humidité, et courent un risque plus élevé de développer des maladies liées à la chaleur. Ce risque augmente quand les enfants font de l’activité physique intense pendant une période de temps prolongée par temps chaud et humide. Il est important de reconnaître les signes de maladies causées par la chaleur. Si on la décèle et on la traite tôt, il est possible de guérir une maladie bénigne et de l’empêcher de devenir plus grave.

Différentes maladies liées à la chaleur

Crampes de chaleur

Des crampes de chaleur causent des spasmes dans les muscles des jambes et de l’abdomen. Un enfant qui souffre de crampes doit boire de l’eau ou une boisson pour sportifs, se reposer dans un endroit frais et doucement étirer et masser les muscles affectés.

Syncope de chaleur

Un enfant qui s’évanouit ou qui manque de s’évanouir doit immédiatement être placé dans un endroit frais et ombragé et boire de l’eau ou une boisson pour sportifs afin de baisser sa température corporelle.

Coup de chaleur

Toute personne qui souffre de confusion, de désorientation, de perte de conscience ou de crises est dans un état d’urgence et requiert des soins médicaux immédiats.
Il faut amener cette personne à l’hôpital le plus proche. Les traitements immédiats sont : enlever les vêtements en excès, immerger la personne dans un bain d’eau froide ou glacée et placer des sachets réfrigérants au cou, aux aisselles et dans la région des aines.

Épuisement par la chaleur

Les symptômes d’épuisement par la chaleur comprennent la fatigue, la faiblesse, un manque d’énergie, l’étourdissement, les maux de tête, la nausée, un pouls rapide et de la transpiration excessive. Toute personne qui présente ces symptômes doit recevoir des soins médicaux immédiatement. Les traitements immédiats sont : boire de l’eau ou une boisson pour sportifs, s’éloigner de la chaleur et se rendre à un endroit à l’ombre, enlever les vêtements en excès et placer des sachets réfrigérants ou des serviettes mouillées froides au cou, aux aisselles et dans la région des aines.

Hydratation en force !

L’étape la plus facile et la plus importante à suivre pour prévenir les maladies liées à la chaleur est de s’assurer que les enfants boivent beaucoup de liquides avant, pendant et après leurs activités. Quand on fait de l’exercice, la transpiration est la meilleure façon de se débarrasser d’une chaleur corporelle excessive. La première étape pour se protéger des maladies liées à la chaleur est de rester bien hydraté.
Les enfants doivent boire le double de la quantité d’eau recommandée, 2 à 3 heures avant de faire de l’activité physique, puis boire à nouveau la quantité recommandée, 20 à 30 minutes avant l’activité.
Les entraîneurs devraient garder l’œil ouvert pour détecter des symptômes de déshydratation, qui comprennent la soif, la fatigue, le vertige, le manque d’énergie et l’irritabilité. Si un enfant présente ces symptômes, il devra cesser l’activité, se reposer dans un endroit frais et ombragé et boire de l’eau ou une boisson pour sportifs afin de baisser sa température corporelle.
Il est tout aussi important de remplacer les liquides perdus après une activité. En règle générale, si un enfant remarque que son urine est jaune foncé plutôt que jaune pâle, c’est un signe qu’il est probablement déshydraté et qu’il devra continuer à boire de l’eau.
Il est important de noter que les boissons gazeuses, les jus de fruits et les boissons contenant de la caféine ne conviennent pas et sont à éviter. Il est recommandé, aussi, d’éviter les boissons pour sportifs qui ont une teneur en glucides de 6 à 8%.