A la Une

La climatisation aggrave la rhinite allergique

Publié le
La climatisation aggrave la rhinite allergique
par Imen Zine

L’exposition à des changements répétés de température provoque une augmentation nette des symptômes de la rhinite allergique, car la muqueuse nasale des personnes atteintes est particulièrement sensible aux variations de température. Mis à par l’hérédité dans la rhinite allergique, l’exposition répétée à des allergènes aériens représente un des principaux facteurs de risque. De même que les fortes variations de température. En effet, les allergiques se plaignent d’une aggravation de la rhinite en cas d’exposition à la climatisation.

Rhinite face à la température 

Les variations de température entraînent une augmentation des symptômes et une modification des cellules nasales. Mais ce phénomène est nettement plus important chez les allergiques. Ainsi, les fortes variations de température induisent une hyperréactivité conséquente de la muqueuse nasale. De ce fait, il est conseillé, aux personnes souffrant de rhinite allergique d’éviter les expositions aux changements répétés artificiels de température, notamment ceux induits par la climatisation.