A la Une

Des fréquences en beauté

Publié le
Des fréquences en beauté

La radiofréquence est basée sur l’émission de courants électromagnétiques de type ondes courtes, qui traversent la peau et produisent de la chaleur dans les tissus sous-cutanés. Cette chaleur induit une rétraction et une production de collagène, améliorant ainsi la fermeté et la tension cutanée. En fonction de son mode unipolaire ou multipolaire, soit une ou plusieurs électrodes au contact de la peau, les ondes peuvent se localiser au derme ou atteindre l’hypoderme pour agir sur la cellulite. La radiofréquence est une technique d’avenir, elle permet de lutter contre le relâchement de la peau, sans recours à la chirurgie. Peu d’autres méthodes agissent dans ce sens.

Radiofréquence, quelles indications ?

La radiofréquence traite le relâchement cutané modéré du visage mais aussi de certaines parties du corps. Elle est particulièrement bien indiquée pour traiter l’ovale du visage, les bas-joues, les pattes d’oie, le relâchement au niveau des bras, de l’abdomen et de l’intérieur des cuisses. Plus tôt le traitement est appliqué (40-50 ans), meilleurs sont les résultats.
La radiofréquence :
– Peut également agir contre la cellulite avec réduction de l’effet peau d’orange
– Améliore la texture de la peau et réduit les pores dilatés
– Associée à d’autres traitements, tels que laser, carboxythérapie, mésothérapie, LED, elle traite les cicatrices, les rides et les vergetures
La radiofréquence est surtout utile pour lutter contre le relâchement de la peau (ovale du visage, aspect fripé des joues et pattes d’oie, ventre, bras, cuisse…).
Elle a aussi de très bons résultats :
-Sur le double menton
-Sur la réduction de cellulite localisée, avec réduction de l’effet peau d’orange
-En améliorant la texture de la peau et réduisant les pores dilatés
-Associée à d’autre méthodes telles que lasers, carboxythérapie, LED, elle réduit les cicatrices, les rides et les vergetures.

Radiofréquence en trois méthodes

Le protocole du traitement varie selon les appareils.
Il y a trois types de radiofréquence :
– Le thermage. Il s’agit d’une radiofréquence mono-polaire et l’application, assez douloureuse, se fait en une séance, avec d’excellents résultats mais le traitement est onéreux et assez lent (un à six mois pour en voir les effets).
– La radiofréquence bipolaire, qui donne des résultats similaires en quatre à six séances et dont les coûts sont plus abordables.
-La radiofréquence tripolaire et multipolaire, qui donne les mêmes résultats avec une application indolore, dont les effets sont visibles dès la première séance et s’améliorent en 3 à 6 mois.

Dr Hana Mhalla,
Dermatologue,spécialiste en chirurgie dermatologique, transplantation capillaire,médecine esthétique et laser

Quelles sont les contre-indications d’un traitement par radiofréquence ?

Les contre-indications sont :
-La grossesse
-Le port de stimulateur cardiaque, pace maker, ou de prothèses métalliques.
-Les lésions cutanées sur la zone traitée

Combien de temps pour quels résultats ?

Dès la première séance, les patients constatent que leur peau semble plus tonique, leur visage est raffermi et plus lisse. Cette sensation est induite dès le premier effet du traitement par radiofréquence : contraction des fibres collagéniques.
Mais l’avantage principal de la radiofréquence est l’effet obtenu dans le temps. En effet, parallèlement à l’action de raffermissement, se met en place une néo-collagénèse (renouvellement du collagène), agissant pendant plusieurs mois après la fin du protocole. C’est la raison pour laquelle on constate des améliorations complémentaires dans les mois qui suivent la fin du traitement : ils sont durables dans le temps. Les résultats sont maintenus avec une séance tous les 3 à 4 mois (cela varie en fonction des appareils).