A la Une

Guérir par les cristaux

Publié le
Guérir par les cristaux

Insomnies, angoisses, troubles émotionnels… Les pierres peuvent vous faire du bien… Et ce n’est pas de la magie

par Salem Djelassi

Ces pierres qui ont du coeur

Si vous avez des addictions extrêmes à l’alcool, à la cigarette ou à une quelconque pratique désobligeante, votre pierre est la topaze ou le jaspe. Si vous êtes hyperstressé et que ce stress vous cause un trouble de la peau, portez sur vous l’azurite, la malachite ou la kunzite.
Placez une pyrite sous votre oreiller si vous êtes un ronfleur. L’uvarovite permet de dépasser vos troubles sexuels comme la frigidité. La chrysocolle et le quartz rose aideront à dissiper votre peur irrationnelle…
Eh oui ! Certains cristaux sont capables de soulager nos douleurs et de réguler nos humeurs. Leurs propriétés curatives sont relatées dans les livres de médecine traditionnelle chinoise ainsi que dans les écrits relatifs à la thérapie ayurvédique. Une chose est sûre dans tous les cas : ce n’est ni de la magie, ni l’oeuvre d’une quelconque secte peu éclairée. La science a pu démontrer que les minéraux émettent des vibrations et produisent des effets piézoélectricques (la capacité à générer une charge électrique en réaction à une pression mécanique) et pyroélectrique (la capacité des cristaux à générer un potentiel électrique en réaction à un changement de température).

La lithothérapie est la thérapie qui consiste à «travailler avec les cristaux pour améliorer la santé physique et mentale ainsi que le bien-être émotionnel et le développement spirituel».

En Tunisie, la culture de la thérapie par les pierres n’est pas encore très développée mais quelques rares personnes se sont initiées aux secrets des cristaux et à leur pouvoir curatif.

Leïla Bouricha, créatrice de bijoux, en fait partie et consacre du temps à la «compréhension» de ces minéraux.
Artiste plasticienne qui a fait son passage par l’école des beaux arts et l’école du design, elle a également développé une collection de bijoux tunisiens qui contiennent ces pierres bénéfiques pour la santé.
«Je crois aux vertus des cristaux, dit-elle. Il m’arrive, moi-même, de porter des pierres comme le Lapis-Lazuli, l’améthyste ou le jade. Cela a des influences très positives sur mon humeur.

Ces pierres sont vraiment vivantes : elles sont capables de concentrer, d’emmagasiner et de transmettre de l’énergie. Ainsi, la malachite est excellente pour l’arthrose lorsqu’on la réchauffe entre les mains et qu’on la dépose sur l’endroit douloureux.

Ces minéraux peuvent aussi nous renseigner sur l’état de notre santé. Si une pierre au contact d’un corps reste toujours froide, c’est que le corps en question cache un certain malaise, et au contraire lorsque la pierre s’échauffe sur un corps, c’est qu’il est en bonne santé. Les pierres peuvent aussi nous préserver de certains effets nocifs ». C’est le cas cité par le lithothérapeute Philip Permutt quand il parle de la citrine et de son rapport à la gestion. «Ce bonhomme avait choisi intuitivement de porter la citrine. Quelques jours plus tard, il me téléphona pour m’apprendre qu’étant sorti dîner inopinément la veille, il avait été le seul à échapper à l’intoxication alimentaire qui avait malheureusement sévi parmi la compagnie. Il portait la citrine sur lui au cours de ce dîner !»

Selon ces théories thérapeutiques, il y a une pierre pour chaque malaise ; mais selon d’autres spécialistes plus versés dans l’astrologie, les pierres correspondent à notre thème astral et à nos chakras, lieux de circulation de l’énergie dans le corps. Leur rendement dans ce cas ne peut être que meilleur !

Mais dans toute cette panoplie de pierre quels sont les minéraux incontournables ?

«A mon avis, c’est le lapis-lazuli, le jaspe, le quartz ou le rubis. Mais le diamant et l’améthyste restent en tête de liste,» précise Leïla Bouricha.
Le diamant est même capable de nous préserver d’une fuite de gaz. Quant à l’améthyste, elle est pleine de vertus c’est pour cela qu’elle est portée par les prêtres, les rois et les princes.
Elle aide surtout les grands de ce monde à garder la tête lucide…».

Mais alors pourquoi cette culture de la thérapie par les pierres n’est-elle pas répandue en Tunisie ?

«Parce qu’on ne produit pas ce type de pierres dans notre pays contrairement à l’Inde ou l’Amérique Latine », répond-elle. « En Tunisie, on connaît bien l’onyx qui ne possède pas trop de vertus et qu’on doit au contraire éloigner de la femme enceinte pour qu’elle ne perde pas son bébé. L’usage de ces pierres que l’on dit semi-précieuses et qui font du bien est encore rare chez nous. On peut s’en procurer chez les bijoutiers traditionnels ou à l’étranger. Cela dit, méfiez-vous des pierres synthétiques… »

Reste que certains de nos coffres recèlent des trésors ignorés et plusieurs d’entre nous ont hérité de ces bijoux dont ils ignorent les vertus. « C’est dommage ! », regrette notre spécialiste. « Les cristaux, c’est toute une philosophie, c’est une manière d’introduire la joie de vivre. Ce sont des pierres qui ont du coeur. Alors, redonnez-leur vie ! ».