A la Une

Hôpital marocain à Zarzis: des soins spécifiques aux réfugiés libyens

Publié le
Hôpital marocain à Zarzis: des soins spécifiques aux réfugiés libyens

Après l’arrivée des réfugiés au poste frontalier de Ras Jedir, le Royaume du Maroc a installé un hôpital de campagne dans la localité de Choucha. Après une première période, et vu les conditions du travail assez difficiles et les manifestations quotidiennes qui ont poussé les réfugiés à incendier le camp de Choucha, cet hôpital médico-chirurgical de campagne a été transféré à Zarzis, plus précisément dans l’enceinte de la caserne. C’est un hôpital multidisciplinaire, humanitaire et sanitaire. Il assure 200 auscultations par jour. Il est très bien équipé avec une grande pharmacie et une ambulance médicalisée avec son propre médecin. Il compte 20 lits pour l’hospitalisation, un service de réanimation, un bloc opératoire, une salle d’accouchement, deux professeurs réanimateurs, un gynécologue, un pédiatre, un psychiatre et toutes les autres spécialités, sauf la chirurgie dentaire. Depuis deux mois et demi après son installation, les patients ayant reçu des soins dans cet hôpital sont au nombre de 31 932, les prestations 56 184 et les ordonnances délivrées gratuitement 29 841. 90% de ceux qui ont bénéficié de ces soins sont des Libyens. Les autres sont de différentes nationalités, y compris des tunisiens nécessiteux.

06-08-11

                                                                                                                                   Imen Zine