A la Une

Quand les abeilles se font médecins

Publié le
Quand les abeilles se font médecins

La gelée royale produit est l’un des six produits de la ruche d’abeilles, tous utilisés dans la médecine moderne. Le plus connu est sans conteste la fameuse gelée royale. Et si cette dernière permet à une larve de devenir reine, elle a également des effets plus que bénéfiques sur la santé humaine.

par Zouheir Jemii

La gelée royale est une substance fluide, de couleur crème ivoire à blanche lorsqu’elle est fraîche, et à la saveur acide assez particulière.
La gelée royale est une sécrétion des glandes pharyngiennes, situées dans la tête des jeunes abeilles ouvrières. C’est la nourriture de toutes les larves de la ruche jusqu’au troisième jour et de la reine durant toutes son existence.
Son PH est de 3,8.Elle est connue pour être un aliment exceptionnel, qui fait l’objet de nombreuses recherches et de nombreuses interrogations.

Les vertus reconnues de la gelée

•Régénère les cellules et les tissus
•Normalise la tension artérielle
•Production des globules rouges et synthèse de l’hémoglobine.
•Revitalisant général et illimine les troubles neurovégétatifs de surmenage, d’une vitalité troublée et de vieillissement prématuré sont la suite de la civilisation et des exigences excessives de la vie journalière.
Lors d’un discours tenu au congrès de Biogénétique à Rome, le médecin suisse Robert Egger a déclaré que « l’emploi de la gelée royale est toujours indiqué lorsque les fonctions de résistance du corps et le ménage des hormones sexuelles et des hormones de la capsule surrénale sont troublés. D’autre part elle est un excellent moyen qui a fait ses preuves en cas d’épuisement du à un mauvais fonctionnement des glandes, et qui s’est avéré très favorable pour un bon développement du nourrisson et de l’enfant et pour toute personne en convalescence victime du retour d’âge». Le Dr Egger a en outre précisé que la gelée royale constitue un rempart efficace contre les malaises liés à la vieillesse et renforce considérablement le potentiel spirituel et corporel.
D’après les résultats obtenus jusqu’à présent, on constate un effet biologique stimulant qui favorise et maintien la bonne santé. Une équipe de médecins et de biologistes polonais ont découvert par ailleurs que la gelée royale freine l’artériosclérose.

Composition moyenne de la gelée royale

•Eau : 67%
•Protéines brutes : 12,5%
•Glucides : 11%
•Acides gras : 5%
•vitamines : A, C, D, E, K, thiamine (B1), riboflavine (B5), panthotène (B5), ptérines, niacine, inositol, biotine, pyridoxine (B6)
•Cendres : 1%
•Indéterminés : 3,5%

A consommer sans modération

La gelée royale est généralement consommée pure. La dose journalière préconisée pour les adultes est de 1g placée sous la langue le matin à jeun.
Des cures d’une durée de 20 jours peuvent être faites au printemps et à l’automne.
On peut également la consommer en mélange avec du miel, à raison de 3%.
Prendre en même temps que la gelée royale, du pollen étant peut également être bénéfique dans la mesure où ces deux produits se complètent admirablement et accélèrent la vivacité.
Chez les abeilles, la gelée royale a un rôle majeur, transformant une simple larve en reine. Une larve d’abeille classique ne consomme de la gelée royale que pendant trois jours, tandis que la larve future reine, qui se trouve dans la cellule royale, en a parfois jusqu’à 250 mg à sa disposition.
C’est grâce à ce régime que sa taille se multiplie et que les ovaires se développent pleinement, lui permettant plus tard de pondre plus de 2000 œufs par jours pendant toute sa vie qui dure en moyenne 4 à 5 ans.
De là, on peut aisément en conclure que cette substance «royale» ne peut avoir que des effets bénéfiques sur la santé humaine.