A la Une

Les Arts allègent la souffrance des réfugiés

Publié le
Les Arts allègent la souffrance des réfugiés

Le camp des réfugiés de Choucha, à Ras Jedir a vécu le week-end dernier une ambiance festive. C’est grâce à l’Association des cinéastes tunisiens, le syndicat des comédiens, en collaboration avec les jeunes scouts de Ben Guerdane, que les Arts ont été à l’honneur dans ce camp les refugiés qui ont été autant surpris qu’heureux par cette belle initiative. Pour la réalisatrice Selma Baccar,  »malgré les difficultés, notamment au niveau de l’organisation, l’équipe technique a réussi à mettre en place un écran géant et un podium, ce qui a permis la présentation de spectacles variés dans une atmosphère agréable ». En effet, des clips africains ont fait bouger des réfugiés somaliens et ghanéens, alors que des Bangladais ont chanté des chansons puisées dans leur patrimoine. De son côté, l’artiste tunisien Mounir Troudi a chauffé l’assistance avec ses chansons où se mêlait des sonorités bédouines et orientales. Plusieurs autres spectacles étaient au menu. Sur écran géant, les réfugiés ont suivi la projection de films amusants dont ceux de Charlie Chaplin ainsi qu’un film sur Ali baba et les quarante voleurs. Alors que sous une tente réaménagée en club d’enfants, les plus petits ont eux aussi été gratifiés par un volet ludique à l’initiative du Croissant rouge et des Scouts tunisiens. Les jeux, les marionnettes et les clowns ont rendu, ainsi, le sourire à ces enfants. D’autres artistes tunisiens rallieront Ras Jedir pour se produire sur les lieux pour égayer et meubler le quotidien aux réfugiés.