A la Une

Un nouveau vaccin pour traiter l’héroïne

Publié le
Un nouveau vaccin pour traiter l’héroïne

La consommation d’héroïne coûte aux États-Unis plus de 22 milliards de dollars par an en frais médicaux et perte de productivité. En France, le niveau d’expérimentation de l’héroïne au sein de la population générale est estimé à moins de 1 % et le nombre d’expérimentateurs d’héroïne est estimé à 360 000 personnes. Mais selon le dernier baromètre Santé, ces chiffres semblent légèrement en hausse. Au vu de cette hausse, l’équipe du Dr. Janda a fabriqué et testé la formulation d’un nouveau vaccin qui pourrait aider les toxicomanes à rester abstinents. Dans cette expérience, les rats de laboratoire qui ont reçu le vaccin se sont montrés moins enclins à s’auto-administrer de l’héroïne. Ce vaccin représente une amélioration par rapport aux précédents vaccins expérimentaux : Il exploite le système immunitaire du toxicomane motivé même à l’arrêt, pour émousser les effets psycho-actifs de l’héroïne en cas de rechute.

06-08-11

                                                                                                                    Imen Zine