A la Une

Nutrition sans frontières

Publié le
Nutrition sans frontières

L’Association Tunisienne d’Education Nutritionnelle Sans Frontières (ATENSF) a obtenu son visa en mars 2012 mais, elle avait connu son baptême du feu, deux ans plus tôt ! En juin 2011, la création d’une page communautaire sur le réseau social Facebook a permis la mobilisation d’adhérents qui animent un forum ayant trait à des «préoccupations d’ordre nutritionnel» a déclaré Fatma Ben Hafssa, nutritionniste et présidente de l’ATENSF, lors de l’ouverture de la journée d’inauguration de l’association. Leur mission? Eduquer, sensibiliser et orienter le Tunisien vers une consommation éclairée. Fatma Ben Hafssa a surtout insisté sur la volonté de démocratiser la nutrition. « Il est inadmissible, en regard de l’évolution des taux d’obésité et de surcharge pondérale infantile, qui concernent actuellement 10% de nos enfants, de ne pas aviser le Tunisien en matière de nutrition».
L’ATENSF …Une initiative urgente!

Où sont les femmes,les femmes, les femmes, les femmes rurales?

A l’occasion de la Journée mondiale de la femme rurale qui a eu lieu le 14 Octobre, des actions de solidarité sont allées rendre hommage à la femme rurale de Kasserine, mettant en avant la culture et l’industrie de l’Alfa qui sont les premières sources de revenu pour tout le gouvernorat. En effet, cette plante qui possède une pâte fine, très recherchée à l’échelle internationale, a énormément contribué au développement de la région. Transformée en papier, cette pâte est ensuite exportée vers l’Asie, l’Amérique et l’Europe. L’arrachage de cette plante demeure un métier pénible pour toutes les femmes qui en vivent et travaillent en milieu rural à Kasserine, d’où l’importance de se mobiliser. Les trois moments de cette action ont été le rassemblement devant l’usine de pâte à papier (l’Alfa). Il a été ensuite suivi d’une marche jusqu’à la Maison de la culture pour, enfin, aboutir aux deux événements culturels suivants : la projection d’un film sur les arracheuses de l’alfa, en cours de réalisation par Hichem ben Ammar, (durée 10 minutes) et un forum théâtral qui est pris en charge (contenu et financement) par Ezzedine Ganoun (durée 40-45 minutes).

Les syriens crèvent aussi…de faim

Spécialisé dans la lutte contre la malnutrition et la faim, le Programme Alimentaire Mondial des Nations-Unies (PAM) est la plus importante organisation humanitaire mondiale. De passage en Tunisie, son directeur régional pour le Moyen-orient, Belgasmi Daly, a tiré la sonnette d’alarme sur les besoins humanitaires, notamment en nourriture, qui s’intensifient en Syrie alors que les violences continuent à obliger des milliers de familles à fuir leur maison. Il a mis l’accent sur les opérations du PAM destinées à soutenir les personnes affectées par le conflit en Syrie ainsi que dans les pays voisins. L’organisation humanitaire, profondément préoccupée par la menace d’insécurité alimentaire, a lancé un programme de bons d’achats alimentaires afin de porter assistance aux réfugiés syriens dans le cadre d’une opération régionale d’urgence pour les soutenir. Le PAM parvient toutefois malgré les tirs, avec la collaboration du Croissant rouge arabe syrien (CRAS), à faire arriver l’aide dans la majorité des endroits. La Turquie, la Jordanie, le Liban et l’Irak sont les destinations des réfugiés syriens : plus de 3 millions ont quitté leur pays et ont trouvé asile dans ces quatre pays frontaliers.

SBG

Les athlètes paralympiques reçus par Jebali

C’est en présence de quelques uns de membres de son gouverneemnt que Hamadi Jebali a reçu, le 12 octobre dernier, les athlètes paralympiques, à la résidence Dar Edhiafa à Carthage, pour une cérémonie en leur honneur.L’actuel chef du gouvernement a ainsi tenu à saluer les performances accomplies lors des Jeux paralympiques de Londres 2012, des athlètes tunisiens en leur remettant à tous des primes. Le montant de ces primes s’élève à 40 milles dinars pour les médaillés d’or, 30 milles dinars pour les médaillés d’argent et 25 milles dinars pour les médaillés d’argent; en plus de 4 milles dinars, pour chaque athlète ayant pris part au tournoi paralympique. Hamadi Jebali a également annoncé, lors de cette cérémonie, en accord avec le ministère de tutelle, l’attribution de postes d’animateurs sportifs aux athlètes de la sélection tunisienne.Il a rappelé que cette décision s’inscrit dans le cadre d’une série de mesures prises en faveur de cette catégorie de sportifs, touchant notamment le volet social, médical et sportif, telle que la création de fédérations spécialisées de sports pour handicapés.Lors des Jeux paralympiques de Londres 2012, la sélection tunisienne de handisport a terminé à la 14ème place, au tableau des médailles, la première place au plan africain et arabe et la deuxième place à l’échelle méditerranéenne, avec un total de 9 médailles d’or, 5 d’argent et 5 de bronze.

W.B.L

Rotaract Dating

Pour la deuxième année consécutive, la coordination nationale du « Rotaract Club Tunisie » a organisé un évènement phare le weekend du 20 et 21 octobre 2012, à Hammamet, portant le nom « Rotaract Dating ». Le coordinateur national, Youssef Karray, s’est montré satisfait par rapport à la participation massive des membres rotaractiens (près de 120 participants) et a précisé, par la même occasion, qu’il était important de faire venir tous les membres du « Rotaract Club Tunisie », non seulement pour les briefer sur les prochaines actions socioculturelles et socio-humanitaires, mais aussi pour leur offrir l’opportunité de vivre en équipe la vraie facette du volontariat, leur permettre de consolider leurs acquis et d’élargir leurs compétences en matière de coaching et d’assistance.

A.B.B

ETUDIANTS, ETUDIEZ…MAIS QUOI ?

6.000 étudiants partent chaque année poursuivre leurs études universitaires à l’étranger et la France est aujourd’hui encore leur première destination (15.000 étudiants tunisiens). Campus-France Tunisie et le ministère tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ont donc organisé, du 12 au 14 octobre dernier à l’Utica, un salon dédié à l’information sur les procédures de préinscription aux universités en France pour 2013/2014 et à l’orientation sur le choix des filières proposées par le système universitaire français. 50 stands hébergeant des représentants de 100 établissements supérieurs français et certains établissements tunisiens proposants des diplômes français en Tunisie ont écouté et conseillé les nombreux jeunes aspirants attirés par ces études. Fait nouveau, ce salon, un rendez-vous annuel incontournable, a offert aux jeunes la possibilité d’entretiens personnalisés d’aide à l’orientation ! Et c’est aussi ouvert aux parents qui sont (avouons-le) parfois un peu perdus aussi…

JBA