A la Une

Qu’est-ce qui améliore le psoriasis ?

Publié le
Qu’est-ce qui améliore le psoriasis ?

Une gêne et un embarras importants engendrant un sentiment d’isolement, l’impossibilité de vivre normalement, d’aller à la plage, de faire du sport ou encore de voir une esthéticienne pour entretenir sa peau ou ses ongles… tel est le quotidien des personnes atteintes du psoriasis. Pourtant, on peut l’améliorer.

par Afef Horchani

 

Cette maladie de la peau qui se manifeste par des plaques rouges saillantes recouvertes de squames blanches a des répercussions très négatives sur le moral et la vie quotidienne (études, travail, sexualité, etc.). Stigmatisés et subissant le poids très lourd du regard d’autrui, les patients psoriasiques se posent toujours la même question «Que faire pour améliorer mon état ?» La prise en charge varie d’un patient à un autre en fonction de la sévérité des lésions. L’amélioration du psoriasis est basée sur une bonne collaboration médecin-malade. Elle se mesure sur le plan clinique mais aussi sur le plan qualité de vie. La maladie psoriasique, vécue à la fois comme injustice et fatalité, va de pair avec certains facteurs psychologiques tels que la déprime, le stress, l’angoisse et les échecs à répétition qui sont à même de déclencher des poussées psoriasiques. Généralement, le psoriasis, grâce à l’effet bénéfique des rayons du soleil, s’améliore en saison estivale. La photothérapie aux ultraviolets A et B doit être réalisée sous contrôle médical pour que le patient soit protégé des risques de cancers cutanés (épithélioma, mélanomes). Un entretien particulier doit être accordé à la peau du patient psoriasique, notamment, après le bain ou la douche et ce par l’utilisation des pains dermatologiques surgras ainsi que l’intensification de l’hydratation.« Le psoriasis est une pathologie très fréquente  : selon les dernières estimations, 10% de la population mondiale en serait atteinte.
Il s’agit d’une dermatose chronique et plurifactorielle qui peut aussi toucher les phanères (ongles et cheveux). »
Les traitements locaux sont principalement les dermocorticoïdes, le calcipotriol et les kératolytiques. La galénique doit être adaptée au siège de la lésion : crèmes et pommades pour les lésions cutanées, lotions et shampoings pour l’atteinte du cuir chevelu, l’injection intralésionnelle et les crèmes sous occlusion pour les lésions unguéales. Il existe, actuellement, sur le marché des traitements qui associent les dermocorticoïdes et le calcipotriol ainsi que des shampoings à base de corticoïdes.Pour traiter les formes sévères du psoriasis, il faut avoir recours aux rétinoïdes, au méthotrexate, à la ciclosporine et aux biothérapies. La manipulation de ces traitements est réservée aux milieux spécialisés.« Généralement, le psoriasis, modéré ou sévère, s’améliore par le soleil, pour autant il faut faire attention aux risques de mélanome et de carcinome cutanés. Il convient d’éviter les expositions quand le soleil est «au plus fort» autrement dit entre 12h et 16h, quant à la crème solaire choisie, elle doit être celle dont le coefficient est supérieur à 30 »
Normalement, avec un traitement adéquat et une bonne observance, les lésions s’amendent au bout d’une durée allant de 1 à 3 mois. Cependant les récidives sont très fréquentes et le nombre des poussées ainsi que leur sévérité reste imprévisible.