A la Une

Santé et médias: Je t’aime, moi non plus ?

Publié le
Santé et médias: Je t’aime, moi non plus ?

C’est dans le cadre idyllique de Beït el Hikma à Carthage que le Comité national d’éthique médicale (CNEM) a tenu sa quatorzième conférence annuelle. Le thème choisi s’annonçait fort intéressant : la relation santé-média. Alors ? Entre ces deux secteurs, est-ce l’amour ou le désamour? Des intervenants des deux pôles se sont exprimés à cette occasion. Journalistes et médecins ont défendu chacun leurs points de vue. Mais, tous sont tombés d’accord sur un point essentiel : un manque de confiance certain s’est installé entre les parties, notamment après les épisodes marquants de la vache folle, des OGM, des grippes aviaires et porcines, etc. Face à cette terrible constatation, devrait-on perdre du temps à chercher un coupable ? Il vaudrait peut-être mieux chercher une solution et se poser les vraies questions. Que faire concrètement face à cette crise ? Comment rétablir cette relation de confiance entachée par tant de scandales médiatico-sanitaires? Comment rassurer un public qui ne veut plus croire ce qu’on lui raconte dans les médias ? Comment apprendre à annoncer les choses, à informer sans pour autant verser dans la psychose ? Autant de questions qui méritent d’être posées et auxquelles on devrait consacrer des séances de travail prolongées et non pas une matinée seulement.

                                                                                                                           Rym Benarous