A la Une

Santé publique: Le ministère prépare l’hiver

Publié le
Santé publique: Le ministère prépare l’hiver

300 mille doses de vaccin antigrippal de triple souches, 4 tonnes de médicaments destinés aux pèlerins et des mesures de sensibilisation et de lutte contre la consommation anarchique de champignons sauvages, tel est l’essentiel des mesures prises par le ministère de la Santé publique pour un hiver en bonne santé. Des mesures dont la mise en oeuvre a été confiée à la Direction des soins de santé de base (DSSB) ainsi qu’à celle de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement. Moncef Sidhom, directeur des SSB au ministère de la Santé publique précise que le vaccin de cette année, qui coûte 12DT350, est un vaccin combiné conçu pour trois types de virus de grippe (H3, B et la fameuse H1N1). Mais ce n’est pas tout. La prévention est à l’honneur et s’est traduite par des actions sur le terrain avec près de 47.000 visites d’inspections antitabac dans les cafés et restaurants et 90.874 actions de contrôle d’hygiène. « Mieux vaut prévenir que guérir », c’est le slogan ministériel. Le problème, c’est que l’on fume toujours partout et impunément, y compris à l’aéroport où l’annonce par les haut-parleurs ne fait même pas lever un sourcil aux consommateurs installés dans les différents cafés. La plupart des restaurateurs et cafetiers ne prennent même pas la peine de demander à leurs clients de fumer à l’extérieur. Certains n’ont même pas accroché la pancarte pour l’interdiction de fumer. Et ils ont bien raison. Pourquoi le feraient-ils puisqu’ils ne sont nullement inquiétés ?