A la Une

Sonate d’automne à l’acropolium

Publié le
Sonate d’automne à l’acropolium

Les enfants de la lune sortent de l’ombre un peu plus chaque jour, grâce aux efforts de l’Association tunisienne des enfants de la lune, et au soutien de ses nombreux partenaires et donateurs. La maladie génétique qui touche ces enfants, le Xeroderma pigmentosum, est grave, dramatique et les moyens de protection sont coûteux : crèmes solaires, filtres, combinaisons et lunettes anti-UV…

Si les enfants de la lune n’étaient pas présents ce soir-là, ils n’en étaient pas moins dans tous les esprits et dans tous les coeurs. Surtout lorsque ce poème, envoyé par deux jeunes filles, Emna et Hanène, a été lu devant un public ému. J’ai demandé au Ciel, pourquoi rigoler ?

Tel un enfant normal, au soleil je ne peux jouer.
Je lui demandais s’il pouvait Baisser les U.V de cet astre tant désiré, Mais le soleil en a rigolé. Une telle demande ne peut être exaucée.
Les larmes aux yeux, je me suis tourné Vers un astre bien plus clément qu’il ne le paraît, Une lune bien ronde qui m’a proposé Un terrain où courir et jouer.
Sous son aile je reste protégé, Et par sa lumière, je reste bien éclairé. … Enfant de la Lune, je suis né. »

Il faut les protéger des rayons du soleil, certes ; mais le grand défi consiste à leur offrir une vraie vie d’enfants, de vraies vacances et des activités qui leur conviennent . C’est, pour les parents, une lutte au quotidien, qui réclame des moyens et des efforts constants. Pour protéger ces petits malades et les aider à retrouver le sourire, un concert caritatif sur le thème de Frédéric Chopin a été organisé, fin octobre, à l’Acropolium de Carthage, avec le concours de l’ambassade de Pologne et du Lyons Club Tunis Doyen.
L’Acropolium a fait salle comble, confirmant une nouvelle fois la générosité et la solidarité de nos concitoyens. La pianiste Roberte Mamou, directrice artistique et marraine de l’Octobre Musical de Tunis, a généreusement offert ce concert, s’entourant de concertistes renommés, dont Olivier Charlier au premier violon, un autre habitué du festival. Nocturnes pour piano seul, sonate pour piano et violoncelle, ou version pour quintette à cordes du concerto n°2 de Frédéric Chopin : rien n’était trop beau pour servir la cause de ces enfants. Chapeau, maestro !
EH

Un Nadhif pour un sourire

Bonne nouvelle pour toutes les fées du logis, laver le linge sale à la main ne sera plus une corvée, mais un acte hautement mobilisateur ! Désormais, lorsque vous plongerez vos mains dans la bassine pleine de mousse, vous penserez à cet enfant qui, grâce à votre achat, aura retrouvé le sourire. En effet, Depuis le 5 novembre 2010, 5% du prix de vente d’un paquet de lessive Nadhif mains sera reversé à l’association Salama pour lui permettre de soutenir les enfants hospitalisés. « Chéri, t’as pas une chemise sale à laver ? »