A la Une

La Tunisie retrouve ses couleurs

Publié le
La Tunisie retrouve ses couleurs

Une fois le vent de la révolution passé, les esprits calmés et l’ambiance apaisée, Nesrine Ben Gader, étudiante en 1ère année master pro aux beaux-arts de Sousse et Yakine Aissa, étudiant en 2ème année architecture à Sidi Bou Saïd, sont partis se promener le long des rues de Sousse.
Première constatation : trop de ponts, de bancs peints en mauve. Réaction : une géniale idée : et si on balayait tout ça d’un coup de peinture ? Aussitôt dit aussitôt fai-cebook ! Résultat : les étudiants des beaux-arts et de toutes les universités, les amis des amis (même des lycéens !) de Sousse et Hammam Sousse ont retroussé leurs manches sous les klaxons des voitures et les bravo des passants qui, non contents de ce passage à blanc, ont acheté de la nourriture mais aussi de la peinture. Des bancs d’El Kantaoui aux ponts (El Kantaoui, Wed Bliben et Hammam Sousse), les coeurs à l’ouvrage battaient à l’unisson et l’ambiance était si magique qu’ils auraient pu repeindre tous les édifices tunisiens ! Hé blanc dis donc qui a dit que les jeunes sont toujours en train de se p(l)eindre !