A la Une

Voyage au coeur d’une boîte bleue

Publié le
Voyage au coeur d’une boîte bleue

Citez une marque centenaire qui a résisté à toutes les tendances en demeurant la marque numéro un des familles. Et vous pensez à la petite boite bleue « Nivea », cette crème hydratante au fond du tiroir de nos mamie, du sac de nos mamans et aujourd’hui la nôtre aussi. Donc, le jour où j’ai reçu une invitation de son fabricant, Beirsdorf Paris, ma première réaction a été de me dire : « Je vais enfin savoir qui se cache derrière cette miraculeuse boîte bleu ». Rêve de petite fille ou curiosité commerciale ? Question restée sans réponse jusqu’au 6 octobre 2010, date du voyage de presse de deux jours organisé par son distributeur en Tunisie, la société « Flower ». Nous voilà donc en route, cinq journalistes déjà amies dans la vie, accompagnées par Zouhaier Ben Youssef, accueillies chaleureusement par Frédéric Vitalis, directeur export de Beirsdorf. La simplicité et la convivialité de cet homme, à la tête de la direction export de la marque la plus connue au monde, nous mets à l’aise avant d’attaquer le début d’une grande aventure dans le monde d’une grande marque de cosmétiques dont le leitmotiv est d’être proche du consommateur et de demeurer à la pointe de l’innovation. Leur consultant, Alain Geloen, directeur de recherche au CNRS, nous expose scientifiquement les concepts sur lesquels les laboratoires de la marque Nivea se fondent pour leurs recherches et le développement de leurs produits. « Il faut certes suivre les tendances ; mais ne jamais se limiter aux considérations purement commerciales. L’essentiel pour Nivea, conclut Alain Geloen, est de réaliser ces objectifs avec amour et dans le respect de l’Homme et de la nature. »
                                                                                                                           LO