Allo maman Ado

Acné: Vrai-Faux

Publié le
Acné: Vrai-Faux

L’adolescence est une étape cruciale de notre vie. Un passage qui marque notre existence entière, aussi bien sur le plan physique que psychologique. Si elle est particulière à chacun de nous, elle comporte cependant certains points communs à nous tous. A propos de points, certains sont désagréables, comme ceux de l’acné qui touche la grande majorité des adolescents. Mais qu’en savez-vous ? Quel est le vrai du faux ?

par Chiraz Ounaïs

Seuls les adolescents sont touchés par l’acné

Faux : L’acné touche en premier lieu les adolescents, même si certains y échappent. Ainsi, 80% des adolescents sont concernés, aussi bien les filles que les garçons, mais avec une certaine précocité chez les filles. L’acné peut faire son apparition chez les jeunes adultes de 19 à 24 ans, et peut même atteindre les bébés.

Un adolescent dont les parents ont souffert d’acné a plus de chance d’en avoir

Vrai : Si l’un des parents a eu une acné sévère, le sujet est considéré comme une personne à risque. L’antécédent familial n’intervient que dans les formes les plus graves de la maladie, sans toutefois revêtir un caractère inéluctable.

Les boutons d’acné n’apparaissent que sur le visage

Faux :L’acné se localise essentiellement sur le visage. Elle peut aussi apparaître sur le dos, les épaules et sur le thorax. notamment chez les garçons.

L’acné est une maladie contagieuse

Faux : L’apparition d’acné provoque différents types de lésions qui contiennent certes une bactérie, dite Propionibacterium acnes, mais cette dernière se développe sous la peau, à l’intérieur des boutons et à l’abri de l’air. Elle ne peut donc se transmettre à d’autres personnes.

On peut prendre la pilule quand on a de l’acné

Vrai : Certaines pilules, tout comme certains médicaments ( les neuroleptiques, les diurétiques ou les vitamines B12) peuvent entraîner une acné. Il vaut mieux donc utiliser des pilules dites de troisième génération, contenant un progestatif de troisième génération).

Ces nouvelles pilules sont considérées comme non androgéniques, c’est-à-dire sans effet sur la glande sébacée.

Le soleil aide à guérir l’acné

Faux : Certes le soleil fait disparaître les boutons, car il assèche les lésions en augmentant l’épaisseur de la peau. Le bronzage aide à masquer les imperfections, mais ce n’est que du provisoire.

En effet, dès l’arrêt de l’exposition au soleil, les boutons repartent de plus belle, sans oublier que de nombreux médicaments contre l’acné sont contre-indiqués lors de l’exposition solaire. Il est donc conseillé d’utiliser une protection solaire en période estivale, et d’éviter les huiles bronzantes car les produits gras ne sont pas recommandés sur une peau acnéique.

L’acné n’empêche pas le maquillage

Vrai : Difficile à appliquer sur une peau grasse, le maquillage est néanmoins envisageable pour peu que l’on utilise les bons produits, à savoir ceux qui n’ont pas d’effet obstruant sur les pores dits non comédogène. Il existe même des crèmes spécifiquement destinées aux personnes souffrant d’acné. De manière générale, il faut préférer des produits à base d’eau plutôt que ceux aux huiles et, surtout, ne pas oublier de se démaquiller. C’est impératif.

Une esthéticienne peut nettoyer une peau acnéique

Faux : Une esthéticienne peut aider à limiter les dégâts et les cicatrices de l’acné mais ne pourra jamais enrayer le problème. Pour ce faire, il est préférable de s’adresser à un dermatologue qui est le seul à avoir les aptitudes nécessaires à nettoyer la source des lésions inflammatoires, les comédons (accumulation excessive de sébum), et donc à soigner une acné.

L’acné peut guérit spontanément

Vrai : Dans la majorité des cas, l’acné guérit spontanément après l’âge de 18 ans et avant l’âge de 30 ans. La guérison est cependant progressive, mais on peut en accélérer le processus avec une prise en charge thérapeutique adaptée.

Le chocolat est mauvais pour l’acné

Faux : A ce jour, il n’existe aucun argument solide prouvant que la nourriture a un quelconque lien avec l’acné, même si une alimentation trop riche en sucres rapides peut être un stimulant dans la production du sébum. Une alimentation saine et équilibrée, dont le chocolat n’est d’ailleurs pas exclu, reste la mieux indiquée pour la bonne santé de notre peau.