Mon Assiette

7 bonnes raisons de manger BIO-trement

Publié le
7 bonnes raisons de manger BIO-trement

Non altérés par des pesticides et autres produits chimiques, les produits bio sont logiquement plus sains pour la santé et pour la planète. Les bienfaits du bio ne s’arrêtent pas là ! Manger bio nous permet de manger plus équilibré, plus sain, de réussir plus facilement à perdre du poids, de varier plus souvent les saveurs, de découvrir de nouveaux produits, de dépenser moins, de se dire que l’on milite pour la planète, etc…

par Samantha Ben-Rehouma

Toujours pas convaincus ? Dr Sam vous donne 7 bonnes raisons de manger bio-trement !

Actuellement, bien se nourrir semble compliqué, voire impossible. Nos ancêtres qui mangeaient de façon bien plus saine que nous ne le faisons de nos jours, ont vécu en très bonne santé et longtemps.
Mal nourris aussi bien quantitativement que qualitativement, nous prenons trop facilement de mauvaises habitudes alimentaires avec des comportements inadéquats qui altèrent notre santé.

Manger bio, c’est manger plus sain

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il est désormais avéré que les produits bio comportent des teneurs moindres en nitrates et en résidus de pesticides que les produits non bio. Ces éléments chimiques indissociables de la culture intensive sont assez faciles à repérer dans les produits issus de l’agriculture (fruits, légumes, viandes, fromages, oeufs frais et produits dérivés comme le vin par exemple).
Ils sont sournois dans leurs modes d’actions puisque le corps les accumule tout au long de la vie sans pouvoir les éliminer naturellement.
Ces produits chimiques favorisent, en surdose, le développement de cancers et la baisse d’immunité.
Ils agissent également,lorsque le contact est plus proche, sur la fécondité. Les effets du bio sur l’organisme s’inscrivent donc sur le long terme, en limitant l’accumulation de ces produits dans le corps.

Manger bio, c’est mieux pour la santé

L’argument a longtemps été sujet à caution ; mais aujourd’hui, les experts sont formels : les produits issus de l’agriculture biologique renferment plus de vitamines et de minéraux que les produits issus de l’agriculture conventionnelle. Ce surplus de bonnes choses permet à notre organisme de lutter plus efficacement contre les attaques extérieures. La vitamine C notamment, intervient directement contre le stress, l’action oxydante de l’âge, les infections et les allergies. Les vitamines et les sels minéraux et les oligoéléments sont présents en plus grande quantité dans les produits bio pour une raison essentielle : les produits qui ne sont pas traités sont plus petits et donc plus concentrés. A poids égal, un produit bio renferme moins d’eau et plus de matières sèches.

Manger bio, c’est manger plus goûteux et savoureux

Les produits bio sont récoltés à maturité. Ils ont une bien plus grande qualité organoleptique (goût, odeur, texture) que les produits cultivés aux engrais. Si ce surplus de goût et de plaisir ne peut être mesuré scientifiquement, les consommateurs eux le reconnaissent. Certes, de tels produits sont plus chers à l’achat mais ils se dégustent sans gaspillage. Ces arguments vont dans le sens d’une consommation plus raisonnée. Bref, vous en devenez un consommateur…Bravo !

Manger bio, c’est bon pour la planète

Si la question « que puis-je faire pour ma planète ? » vous taraude chaque matin, commencez alors à encourager la production de produits bio qui permet à l’échelle de la planète de limiter les produits chimiques et les rejets toxiques. La terre moins agressée par les molécules nuisibles, c’est aussi la mer qui en profite Les points d’eau naturels retrouvent leur propreté originelle. L’agriculture intensive pollue : trop de pesticides, trop d’engrais chimiques de synthèse, destruction de la biodiversité, pollution du sol, puis de l’eau, contamination des animaux… C’est toute la chaine alimentaire qui se trouve contaminée pendant des dizaines et des dizaines d’années. Face à une culture naturelle, tous les producteurs se retrouvent sur un pied d’égalité.
Ainsi, les méthodes s’adaptent pour passer de l’intensif à l’extensif.

Manger bio, fait perdre du poids plus facilement

Si la question « que puis-je faire pour ma planète ? » vous taraude chaque matin, commencez alors à encourager la production de produits bio qui permet à l’échelle de la planète de limiter les produits chimiques et les rejets toxiques. La terre moins agressée par les molécules nuisibles, c’est aussi la mer qui en profite Les points d’eau naturels retrouvent leur propreté originelle. L’agriculture intensive pollue : trop de pesticides, trop d’engrais chimiques de synthèse, destruction de la biodiversité, pollution du sol, puis de l’eau, contamination des animaux… C’est toute la chaîne alimentaire qui se trouve contaminée pendant des dizaines et des dizaines d’années. Face à une culture naturelle, tous les producteurs se retrouvent sur un pied d’égalité.
Ainsi, les méthodes s’adaptent pour passer de l’intensif à l’extensif.

Du bon grain pour du bon pain !

Doit-on le rappeler, les 3/4 de notre alimentation viennent du blé. La farine est à la base de la fabrication du pain, des pâtes, des viennoiseries, pâtisseries…elle a donc une place importante dans notre alimentation. Alors pourquoi ne pas être biologique à la base avec de la farine bio ! La farine bio est cultivée par des agriculteurs biologiques qui cultivent les céréales (le blé et l’orge) avec zéro pesticide ! Le mieux est de toutes les essayer. En vente en grandes surfaces et magasins spécialisés.

Manger bio, protège nos enfants

Les produits bio sont de qualité car ils n’ont pas été traités par des produits chimiques de synthèse. De plus, les enfants sont plus vulnérables aux toxines que les adultes. C’est pourquoi les enfants devraient être alimentés par une alimentation biologique. Ces derniers doivent aussi apprendre à résister à la « junk food », véritable fléau dont les conséquences (diabète, obésité, cholestérol) nuisent sérieusement à la santé. Il peut se passer des années avant que de nombreuses affections surgissent après un contact chronique avec des toxines. Après l’épisode de la vache folle, une étude a conclu que l’enfant est quatre fois plus exposé en moyenne à des cancers causés par de nombreux pesticides dans les aliments que les adultes. Les choix alimentaires peuvent avoir un effet substantiel sur l’avenir de la santé de nos enfants. Aussi, n’est-il pas trop tard pour changer ses habitudes, au moins nos enfants auront-ils une chance de ne pas trouver de résidus pesticides dans leur corps en mangeant des produits trop raffinés qui à long terme, sont très néfastes pour la santé.

et bon ! BIO

Manger bio est synonyme pour la plupart de plus cher, plus long…pas meilleur !

FAUX. Les préjugés selon lesquels le bio est réservé aux riches, selon lequel on revient des dizaines d’années en arrière en passant tout notre temps en cuisine, selon lequel le bio n’est pas meilleur pour notre santé ou l’environnement, selon lequel le bio ne peut pas nourrir la planète ! Moins de traces de pesticides et de métaux lourds, plus de nutriments et d’antioxydants à poids égal que dans les aliments classiques, une réduction du risque cancérigène… Les aliments bio ont tout bon car c’est sur le long terme qu’ils misent : à dépense égale mieux vaut investir dans des aliments bio que des aliments industriels, transformés et raffinés, qui, à la longue, décalcifient notre squelette (ostéoporose), bouchent nos artères (maladies cardio-vasculaires, hypertension, cholestérol) et trop de sucre dans le sang (diabète) !

Manger bio, de saison

fruits

Calendrier des fruits et légumes de l’hiver

+ Les légumes : betteraves, choux, carottes, céleri, salades, radis, poireaux, pommes de terre, endives, navets.

+ Les fruits : pommes, noix, marrons, châtaignes, oranges, dattes, mandarines , clémentines.

Pourquoi Manger Bio

Hors saison, les prix flambent. Composez vos menus en fonction des saisons et évitez les fraises en hiver ou les cerises à l’automne.
Pour faire des économies : les fruits et légumes importés coûtent plus cher que les produits locaux, notamment à cause des frais de transport.
Pour avoir une alimentation équilibrée : varier les fruits et légumes au cours de l’année est bon pour la santé, et vous permet de découvrir de nouvelles saveurs.
Pour consommer local : en achetant des légumes et des fruits de saison, vous encouragez les producteurs locaux.
Pour diminuer les impacts environnementaux de l’agriculture : les légumes et fruits de saison consomment beaucoup moins d’énergie que ceux qui sont cultivés sous serre. Ils sont aussi beaucoup moins nocifs pour l’environnement que les produits importés, souvent traités avec beaucoup d’engrais.
Inutile donc de les transporter sur des milliers de kilomètres : économies de transport égales économies de pétrole.
Pour consommer des fruits et légumes frais et savoureux tout au long de l’année : les légumes de saison produits près de chez vous seront de bien meilleure qualité que les produits transportés sur de longues distances.
Attendre la saison des fruits, c’est pouvoir consommer les meilleurs produits au meilleur prix.