Mon Assiette

La Grenade C’est de la bombe

Publié le
La Grenade C’est de la bombe

Symboles de fertilité à cause de l’abondance de ses graines, les premières grenades inondent les étals des commerces. Ces fruits d’automne très appréciés ont de nombreuses vertus thérapeutiques et culinaires. Nous donnons au grenadier le nom de romman, au singulier rommana. Ces fruits mûrissent lentement, durant cette période allant de la fin du mois d’octobre que nous appelons qwael-erromâne (canicule des grenades).

par Kamel Bouaouina

La culture du grenadier est très ancienne en Tunisie. Elle date au moins de l’époque phénicienne. Le grenadier est cultivé dans les zones côtières du nord, du centre et du sud et dans beaucoup de régions à l’intérieur du pays. Cependant, on constate une domination de Beja et Nabeul au Nord, ainsi que Sidi Bouzid, Kairouan et Mehdia pour le Centre, et Gabès au Sud. Toutefois, cette dernière s’accapare la plus grande partie du verger avec 37% de la production nationale.

La Tunisie compte près de 17 variétés de grenades produites tout au long des quatre mois de récolte. El’gabsi, Ez’zahri, El’kalaai, et El’hammouri constituent des variétés précoces de grenades. Elles mûrissent et sont cueillies en septembre. En octobre, c’est au tour des variétés dites El khadhri, El chalfi, El tounsi, El djébali, El baldi, El mezzi, El zaghouani et landolsi d’être cueillies. El chétoui et Ennabli mûrissent, quant à elles, au mois de novembre. Enfin, les variétés El blahi et El karsi sont tardives : on les cueille en décembre. Les grenades tunisiennes sont appréciées par plusieurs pays voisins. Le premier importateur est la France suivie des pays du Golfe (Qatar, les Emirats Arabes Unis et le Bahrain) la Hollande et le Canada.

Une saveur douce et parfumée

Les grenades ont des vertus culinaires et thérapeutiques. Rafik Tlatli restaurateur explique que la grenade possède une saveur douce et parfumée «Symbole de l’amour et de la fécondité, à cause des nombreuses graines rouges que renferme son écorce, elle est employée comme condiment par les anciens (graines séchées) Elle apparaît dans des recettes sous Louis XIV notamment pour des sauces et des potages.

On la consomme comme fruit frais et dans des boissons rafraîchissantes mais on l’utilise comme ingrédient ou comme condiment : concentré de grenade dans les apprêts libanais (boulettes de viande, poissons farcis) purées d’aubergines, couscous sucrés…

La grenade (fruit) sert à faire des sorbets ou du sirop de grenadine, tant pour la boisson, que pour des plats cuisinés On peut associer les grains de la grenade à un mesfouf (couscous doux) pour rafraîchir les soirées. Dans le Sahel, on mélange souvent la mélasse de grenade, sorte de sirop épais obtenu par réduction du jus de grenade avec de l’huile d’olive. Une belle grenade, quelques brins de menthe verte, quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger, un soupçon de sucre et voilà ! Ca éclate dans la bouche, y’a du jus, de la pétillance (…), de l’acidulé, du sucré, du fleuri. On peut très bien utiliser un yaourt vanille auquel on ajoute de la grenade et du sucre.

La salade de grenade croquante et rafraîchissante est très appréciée par les tunisiens. Cette salade astringente et très parfumée est parfaite à la fin d’un bon repas. Il suffit de couper la grenade en deux puis d’ôter les grains à l’aide d’une cuillère à café en évitant les arilles, cloisons blanches du fruit, qui sont amères, puis mélanger les graines de grenade avec le jus d’orange et déguster. On peut presser une grenade après l’avoir coupée en deux.

Son jus acidulé et transparent est particulièrement savoureux. Les plus doués en font une confiture (maâjoun erromân)

Les plaisirs des grenades

Les grenades ont des effets thérapeutiques. Jabeur Denguir nutritionniste estime qu’on peut aimer les grenades ou non : «La joie de vivre, ça se communique. Cela ne tient qu’à vous. N’oublions jamais la notion de partage. Quand tout le monde participe, tout va mieux. Prenez du plaisir en mangeant ces fruits.

On pourrait dire que la grenade revient à la mode et on en entend beaucoup parler. C’est vrai que les chercheurs ont découvert en son sein de véritables trésors pour notre santé. De plus en plus, on se penche sur ces vieux fruits oubliés que nos ancêtres connaissaient mieux que nous. La grenade séduit par son parfum frais et dynamisant.

Elle a de nombreuses vertus thérapeutiques. La grenade soigne par exemple les toux et est efficace contre la fièvre.

La fine peau fine soulage les brûlures d’estomac et agit comme pansement. L’écorce de grenade, en poudre et en décoction, est utilisée dans le traitement des estomacs atones, les maladies gastro-intestinales, les diarrhées. Le jus des variétés acides est indiqué comme diurétique. La grenade serait un des fruits possédant le plus d´antioxydants qui permettent de freiner le vieillissement de nos cellules et de lutter contre certaines maladies cardiovasculaires et certains cancers».

Recette de Limonade au sucre de grenade

Egrener six grenades bien mûres et exprimer le jus des graines en les passant dans un moulin à légumes puis à travers un tamis. Ajouter le jus de deux citrons et d’oranges ainsi que les zestes d’un citron et d’une orange. Ajouter de l’eau (le double du volume de jus de fruits). Sucrer à volonté. Laisser macérer de 30 minutes à 36 heures. Passer au tamis de soie. Faire glacer cette limonade avant de la servir.

Recette de Salade de grenade

Ingrédients :

  • Une grosse grenade bien mûre et bien juteuse, quelques feuilles de menthe verte,
  • 2 cuillères à soupe de sucre,
  • 1 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger.

Préparation :
Détacher les grains de grenade et les réserver dans un saladier. Laver et sécher les feuilles de menthe et les ciseler finement (en filaments). Réserver quelques feuilles pour la décoration. Ajouter la menthe aux grains de grenade ainsi que le sucre et l’eau de fleur d’oranger.

Idéal après un repas copieux …

Recette du Sirop de grenade

Une agréable boisson ou sauce de choix pour la crème glacée. Si vous ne disposez que de grenades douces, ajoutez le jus de trois citrons ou une cuillère à café d’acide citrique.
Ingrédients

  • 2 kg de grenades à graines rouges rubis400 g de sucre en poudre ou cristallisé
  • 1cuillère à café d’eau de fleur d’oranger

Préparation :
Coupez les grenades en deux horizontalement et exprimez tout leur jus au moyen d’une presse citron. Vous devez obtenir environ 500 ml de jus

Filtrez le jus à travers une double épaisseur de mousseline. Mettez le dans une casserole avec le sucre et portez lentement à ébullition en tournant jusqu’à dissolution du sucre

Laissez bouillir 10 minutes, puis retirez du feu, écumez bien et ajoutez éventuellement l’eau de fleurs d’oranger. Versez le sirop dans la bouteille stérilisée chaude et bouchez