Mon Assiette

Les secrets d’une stabilisation de poids réussie

Publié le
Les secrets d’une stabilisation de poids réussie

Bella donna, maintenant que vous avez minci et que vous recevez compliment sur compliment, il n’est pas question que vous reveniez à vos habitudes « obésogènes ». Pour éviter l’effet yo-yo et que les kilos qui gâchaient votre vie ne réapparaissent après tant d’efforts, il serait temps de passer à la dernière étape : la stabilisation.

par Rym Benarous

Rappelez-vous que votre problème de poids est un problème de dysfonctionnement physiologique d’origine héréditaire. Vous aurez donc à lutter pour maintenir la perte de poids obtenue.

Pensez également que votre surpoids a été enregistré au niveau de votre cerveau et que ce dernier fera tout pour « récupérer » la graisse perdue. Mais pas de panique ! « Livret Santé » pense à vous et vous propose un concentré de bons conseils prodigués par un ténor de la nutrition, le Pr Jaber Danguir, chef de service à l’Institut national de nutrition.
Surtout, prenez beaucoup de plaisir à les suivre !

7 conseils en or pour la phase stab’

Pendant la phase « stabilisation », évitez de penser que vous suivez encore un régime. Ça va vous frustrer pour rien. Félicitez-vous au contraire d’avoir réussi votre pari minceur et dites-vous que cette étape est le point de départ d’une nouvelle vie. Passer en mode stabilisation signifie que votre alimentation sera saine, diversifiée et moins rationnée. Très important : il faut manger avec PLAISIR pour ses besoins et non pas pour satisfaire une quelconque envie. Ce sont surtout les envies qui font grossir.

Prenez du plaisir en mangeant

Faites de vos repas de vrais moments de bonheur. Manger doit être un plaisir pour vous, à partager de préférence avec des gens que vous aimez.
Apprenez à manger ce que vous aimez, à choyer vos papilles. Mettez vos sens en éveil en mâchant lentement, en prenant le temps d’apprécier les saveurs.

Soyez à l’écoute de votre sensation de satiété

Apprenez à repérer l’instant T où vous n’avez plus faim. C’est manger au-delà de vos besoins et capacités qui vous fera regrossir. Ne déterminez jamais la quantité à manger avant de commencer votre repas. Remplissez bien vos assiettes, quitte à ne pas les finir. Dès que vous êtes rassasié, arrêtez de manger.

Salades sans modération !

Faites le plein de vitamines, de minéraux et de nutriments indispensables avec des légumes, crus de préférence, à chaque repas : laitue, tomate, poivron, concombre, aubergine, radis, etc. Laissez libre cours à votre imagination en créant des salades de folie pour toute la famille.

Let’s grill it !

L’été est la saison des grillades par excellence. Que ce soit chez vous au fond du jardin ou sur la plage, organisez des barbecues parties et régalez-vous de poissons, fruits de mer, viandes blanches et pourquoi pas de viande rouge, mais avec modération.

Sucres, oui mais lents !

Sachez que les sucres lents (pâtes, riz, couscous, nwasser, dwida…) sont les principaux pourvoyeurs d’énergie pour l’organisme. Evitez de consommer de grandes quantités de pain (1/4 de baguette par jour suffit). Pour les repas du soir, évitez de consommer des sucres rapides : gâteaux, glaces, sodas…

Buvez en fonction de votre soif

Cette idée va en choquer plus d’un mais sachez que l’excès d’eau entraîne inévitablement une augmentation de la rétention d’eau, surtout si on consomme en parallèle des aliments trop salés (fromages, charcuterie, sandwichs, oléagineux, etc.). Et rétention d’eau = cellulite. Cela étant, pas question de mourir de soif non plus ! Si vous aimez trop les boissons comme les citronnades et autres jus frais, essayez de les prendre soit au petit déjeuner, soit au cours du repas de midi. Dernier conseil, ne buvez pas de boissons très fraîches car elles aggravent encore plus la rétention d’eau. Parole de pro !

Dépensez-vous !

Allez souvent à la plage et profitez au maximum de l’occasion pour nager, marcher dans l’eau (top contre la cellulite), jouer une partie folle de water-polo ou encore de beach-volley. C’est bon pour la forme mais aussi pour le moral. Sachez par contre que le bronzage n’est pas un sport, alors sortez de sous votre parasol ! Et le soir, quand le soleil fait dodo et qu’il fait moins chaud, partez pour de longues balades, ça vous détendra et vous aurez là aussi pratiqué une activité physique ô combien bénéfique, à savoir la marche.

Maintenant, et après avoir lu tous nos conseils, gardez en tête que vous êtes en phase de stabilisation. La durée de cette dernière peut se compter en années.
Ne jamais l’oublier. Donc pas de privation exagérée, pas de frustration ! Si vous avez une envie pressante d’un petit plaisir (gastronomique, vous pensiez à quoi ?), ne vous retenez surtout pas, sinon la suite sera catastrophique.
Au resto ou devant une pâtisserie qui regorge de douceurs, autorisez-vous quelques écarts… de temps en temps, cela va sans dire. Vous pourrez toujours vous rattraper au repas suivant en mangeant plus légèrement.