Mon Assiette

Mauvaise herbe la mauve ?

Publié le
Mauvaise herbe la mauve ?

Plante vivace, haute d’environ 50cm, la mauve est très répandue dans les prés, sur les bords des chemins…Bien qu’ignorée par les passants, elle est, depuis l’Antiquité appréciée comme légume entrant dans la composition de plats riches en nutriments et comme plante médicinale aux multiples vertus.

par Leila Attia

La mauve tire son nom de la couleur de sa fleur d’un rose violacé quand elle est fraîche et d’un violet bleu une fois sèche. Nous passons tout l’hiver devant sans même la voir.
Elle est, tout au plus associée aux mauvaises herbes qui envahissent les jardins, les haies, les terrains vagues et les alentours de nos maisons. Elle se mêle souvent aux orties et les jardiniers s’empressent de l’arracher.

L’histoire et la mauve

Et pourtant, les moins déracinés du monde rural, l’apprécient comme légume et comme plante aux vertus médicinales.

Au VIIIème siècle av. JC, le grec Hésiode, la recommandait. Les romains eux, ont été jusqu’à la cultiver dans leur jardin

Une correspondance de Cicéron nous apprend qu’un plat, à base de mauve, lui a servi de laxatif.

Pline, au 2ème siècle, vantait sa décoction dans du lait pour guérir la toux en quelques jours. Au 6ème siècle, Pythagore lui reconnaît les mêmes vertus.

Un peu oubliée à cause de l’urbanisation massive, nous la revoyons aujourd’hui, et de plus en plus sur les étals des marchés. Les aînés la retrouvent et les jeunes la découvrent.

Elle est donc en train de reconquérir nos assiettes soit sous forme de salade avec les jeunes feuilles, soit sous forme de velouté ou de ragoût, notamment au Maghreb.

« Toutes les maladies »

Mais la mauve n’est pas que cela. Elle a des propriétés thérapeutiques. Son nom latin «Omnimorbia» signifie d’ailleurs «toutes les maladies» en raison de ses effets bienfaisants. Elle est composée de sels minéraux, des vitamines A, B, C et E. Elle contient aussi des glucides, des flavonoïdes et environ 20 % de mucilages qui sont à l’origine de ses propriétés adoucissantes et émollientes sur les voies respiratoires en apaisant la toux, les maux de gorge, les bronchites, les enrouements et les laryngites.

D’autre part, au contact des liquides contenus dans l’estomac, les mucilages forment une sorte de gelée qui tapisse les parois stomacales et intestinales. Ils agissent alors contre les brûlures gastriques, facilitent le transit et apaisent les douleurs inflammatoires du côlon.

Dans les préparations culinaires, les mucilages remplacent la maïzena : ils servent de liant pour les crèmes, les veloutés et les sauces. En usage externe, la décoction de mauve calme la vaginite, les hémorroïdes et les aphtes. Elle atténue la couperose, soulage l’irritation des yeux et de la peau.

En compresses, elle soulage abcès et panaris.

En cataplasmes chauds de feuilles cuites, elle est excellente pour faire mûrir les furoncles.

En usage interne, elle peut être consommée en décoction ou en infusion à raison de trois fois par jour, après les repas (une quarantaine de grammes pour un litre d’eau suffit).

Elle peut être utilisée fraîche ou séchée.

Son séchage doit être effectué à l’abri de la lumière dans un endroit bien ventilé. Sa conservation n’étant pas facile, il faut l’utiliser pendant une courte période.

La mauve existe aussi en configuration pharmaceutique sous forme de gélules, de tisanes, de bonbons et de solutions pour gargarismes.

Le goût sucré des fleurs et les mucilages sont à l’origine des premières guimauves.

Valeurs nutritionnelles de la mauve :

La mauve est constituée de20% de mucilages. Elle contient aussi des sels minéraux, des vitamines (A, B, C, E), des tanins, des glucides, des flavoïdes, du fer et des fibres.

Recette tunisienne de mauve Tbikha à la khobbiza (ragoût de mauve sauvage)

Ingrédients (2 personnes)

  • Une botte de mauve
  • Un oignon
  • Un petit verre à thé d’huile d’olive
  • 2 carottes (facultatif)
  • Une cuillerée à café d’harissa ou de paprika
  • 4 gousses d’ail (à émincer)
  • Une cuillerée à café pleine de coriandre en poudre
  • Une cuillerée à café de carvi
  • Du sel

Préparation

  • Bien laver puis hacher la mauve finement. La faire cuire à la vapeur pendant 15 minutes.
  • Faire revenir les oignons dans l’huile. Rajouter ensuite la mauve précuite.
  • Ajouter les carottes coupées en petits dés.
  • Epicer.
  • Laisser cuire à feu doux sans la laisser se dessécher (ajouter un peu d’eau au besoin) jusqu’à obtention d’une bonne cuisson avec très peu de sauce.
  • Accompagner le plat de quelques olives vertes.