Mon Assiette

Le poulpe, aussi fascinant que bon !

Publié le
Le poulpe, aussi fascinant que bon !

Du grec polypous qui signifie « plusieurs pieds » et du latin « octopus » (huit pieds), le poulpe est un mollusque céphalopode. Son autre nom, pieuvre, est plus récent : il a été introduit par Victor Hugo dans son roman « Les Travailleurs de la mer ».

par Leila Attia

Le poulpe, un animal fascinant

Le poulpe est doté de deux yeux énormes qui lui donnent une excellente vue, de trois cœurs (un principal aidé de deux petits qui pompent le sang oxygéné par les branchies). Son sang est bleu car sans hémoglobine. Il a neuf cerveaux : un central qui s’occupe des métamorphoses des couleurs et des aspects, et un dans chaque tentacule qui contrôle sa mobilité et son adresse extraordinaire. Ses papilles gustatives se situent sous les ventouses. Chez le mâle, le troisième bras dorsal est différent des autres, du fait qu’il est copulateur. Son autre spécificité, c’est que ses tentacules repoussent quand elles sont sectionnées.

Il existe, en fait, plus de 150 espèces de poulpes, tous plus ou moins gros.
La taille de l’animal  peut atteindre un diamètre de  2 mètres.
La longueur record de ses tentacules a atteint 9 mètres et son poids, 272 kilos.
Un poulpe d’environ 2 kilos peut tracter une proie de 18 kilos.
Il vit en eau peu profonde. Il se déplace au ras du sable en se propulsant  de façon très agile.
Il change de couleur et d’aspect, en fonction de la situation,  pour passer inaperçu. Il peut même prendre la forme d’un autre animal. Quand il sent un danger, il répand une encre qui le recouvre entièrement. Il peut aussi s’enfouir dans un trou et le reboucher avec un caillou.
Il fabrique lui-même une niche avec des cailloux pour vivre dedans. Il reconnaît son lieu d’habitation et sait le retrouver. 
Il est capable d’ouvrir des pots à couvercle pour y récupérer sa proie. Il peut imiter plus doué que lui : il regarde un poulpe voisin ouvrir un pot ? Il reproduit le même geste.
Il aime les eaux tempérées, comme celles de la Méditerranée, la Mer du Nord et la Manche Atlantique.
Il se nourrit la nuit,  essentiellement de crabes, de mollusques, de crustacés, de poissons et même d’oiseaux de mer. Il attrape sa proie et lui injecte un poison mortel. Il recrache,  par la suite, la carcasse.
Contrairement à la  réputation qu’il a, c’est un animal plutôt calme. On l’approche sans danger.
Il vit en solitaire, sauf au moment de la reproduction qui prend quelques heures. La ponte dure de 15 à 30 jours (environ 500 000 œufs). Là, pendant une période qui varie entre  4 et 6 semaines, la femelle va surveiller ses œufs en continu sans s’en éloigner et sans s’alimenter. A l’éclosion des œufs, elle  meurt d’épuisement et d’inanition .Elle n’aura pas eu l’opportunité de rien transmettre à sa progéniture.  Elle aura vécu entre 12 et 14 mois. Elle vit ainsi moins que le mâle qui peut aller jusqu’à 2 ans.

Apports nutritionnels du poulpe (pour 100 g crus)

  • valeur énergétique :89,4 cal
  • eau :79,4 g
  • protéines : 16 g
  • lipides :1,8 g
  • glucides : 2,3 g
  • calcium : 16 mg
  • fer : 0,5 mg
  • magnésium: 45 mg
  • phosphore : 127 mg
  • potassium: 183 mg
  • sodium : 163 mg

 

Très prolifique en Tunisie, il est pêché grâce à des pots en argile qui sont déposés dans la mer et où il vient se nicher les prenant pour des grottes.

Le poulpe entre dans de nombreuses compositions culinaires.

Recette d’une Salade de poulpe

Ingrédients

  • 1  poulpe de taille moyenne (préférez un poulpe à la chair ferme et qui dégage une odeur marine).Réserver les parties fines des tentacules pour en faire une soupe
  • 4 tomates fermes
  • 1 oignon
  • Quelques feuilles de persil
  • 1 citron
  • De l’ huile d’olive
  • Quelques olives pour la déco

Préparation 

Coupez le corps du poulpe pour le séparer des tentacules. Videz-le de ses intestins.  Retirez les yeux et le bec puis le dépouiller. Enlevez la peau fine qui couvre le corps. Faites-le bouillir à feu moyen jusqu’à ce qu’il devienne tendre. Egouttez et découpez- le en dés.

Découpez en dés les tomates. Emincez l’oignon. Salez, poivrez. Ajoutez du jus de citron et de l’huile d’olive. Vérifiez l’assaisonnement.

Décorez généreusement de persil haché. Parsemez de quelques olives.