Etre une Femme

10 Trucs pour se faire plaisir, Sidi Romdhan est là !

Publié le
10 Trucs pour se faire plaisir, Sidi Romdhan est là !

S’il y a une période de l’année où notre schizophrénie est à son comble, c’est bien à l’arrivée du Ramadan. On l’aime, on l’adore, on saute de joie à l’idée des 30 repas en famille que l’on va mitonner, de l’ambiance joyeuse… et on est fatiguée rien que d’y penser !

par Florence Pescher

La chaleur, les courses, les heures les plus chaudes passées derrière les fourneaux à préparer des dîners que votre famille risque bien d’engloutir en 3 mn vous laissant exsangue, le cheveu hirsute et gras, transpirante et affamée/rassasiée par les odeurs de cuisine … devant une accumulation de vaisselle digne d’une compression de César.
Stop ! Eh bien non, cette année, on fera Ramadan et on se fera plaisir nous aussi. Parce depuis qu’on a lu que Messieurs les psys ont déclaré que le plaisir a pour fonction de participer à la survie de l’espèce car il répond à la satisfaction de nos besoins, faute de compensation en cigarettes, bonbons, loukoums et autres babioles pas bonnes du tout pour votre ligne et/ou votre santé. Donc on s’est dit qu’on allait se faire un devoir – que dis-je – un plaisir de la prolonger, l’espèce. Comment cela, nous étions nées pour le plaisir et on ne nous le disait pas !!! Vite une petite liste de plaisirs à satisfaire sur le champ.

1 Acheter un lave-vaisselle…

Si si, la survie de votre espèce en dépend si vos proches veulent continuer à profiter de votre cuisine, sinon tout le monde au pain sec et à l’eau, ça va jeûner non stop dans les chaumières !

2 Embaucher…

Ouh la la, j’entends déjà vos cris et protestations, eh bien si, il faudra vous y faire, le lave-vaisselle ne faisant pas tout, tout seul, il va falloir des petites mains. Que votre budget vous permette ou pas de prendre quelqu’un, une réquisition obligatoire et sans discussion de vos enfants, votre mari, vos frères et sœurs, cousins cousines etc. s’impose.

3 Passer des soirées ramadanesques au Hammam…

C’est déjà mieux et le hammam, la nuit, pendant Ramadan, a un goût unique. On laisse la fameuse vaisselle aux 1 et 2 et on va se délasser, se faire papouiller, se décrasser pour ressortir fraîche comme une rose, prête à tous les prolongements possibles.

4 Organiser

Ca n’a pas l’air glamour, mais répartir le travail entre les petites mains enrôlées précédemment et sans complexe, vous permettra de ne pas être épuisée et d’avoir du temps pour d’autres petits plaisirs indispensables pour l’espèce, rappelez-vous. Alors planifiez vos menus pour la semaine, faites un bon plein d’épicerie pour avoir déjà le maximum de produits à la maison et ne gardez que le plaisir de faire le marché pour acheter de bons produits frais. Pour le reste, chacun aura sa part de tâches à assumer, chaque jour, ce qui vous libérera énormément l’esprit.

5 Se faire belle…

Qui a dit qu’il fallait obligatoirement être moche durant Ramadan ? Alors pour les plus puristes, on utilise le khôl qui fait des yeux de gazelle, on s’invente des nouvelles coiffures relevées pour ne pas avoir les cheveux qui nous dérangent et on oublie la sempiternelle pince en plastique. On passe nos ongles à la peau de chamois  et on achète du concombre. Oui, vous pouvez le manger mais surtout en faire des masques (avec même de simples rondelles) pour dégonfler vos yeux et estomper vos cernes.

6 Regarder le coucher de soleil sur la plage…

Ou à la campagne ou même sur votre balcon. Je sais, le coucher de soleil c’est l’heure où tout le monde se rue sur la nourriture mais puisque vous aurez organisé, délégué, préparé, profitez de ce moment-là pour vous accorder quelques minutes de calme, de nature, d’introspection et zénitude. Vous pouvez même prier ou méditer en même temps ; votre estomac attendra bien un peu, vous arriverez plus détendue au repas.

7 Faire du sport…

Profitez de ce mois saint pour en faire un mois sain également. Des produits naturels, de la méditation, et de l’activité physique. Marchez tôt le matin sur la plage, nagez, faites du yoga, en tout cas faites de cette période particulière une vraie cure de jouvence pour votre corps et votre esprit. Evitez, bien sûr, les efforts violents ou les marches en plein soleil, parce que là c’est de l’auto flagellation, et plus la recherche d’une harmonie.

8 Faire une belle table…

Il n’y a pas que ce qu’on mange qui compte, investissez dans de la vaisselle et des bougies, une jolie nappe et le tour est joué. La satisfaction des yeux est aussi importante que celle des papilles.

9 Faire du bien…

En donnant, oui la zakat mais pas que. Si vous avez réussi à mettre en place l’organisation familiale, vous pourrez dégager un peu de temps pour une action charitable car faire du bien aux autres  fait plaisir à soi même. De plus, partager, donner est fortement conseillé, au cours de Ramadan, pour celles qui l’auraient oublié. Et là, pas de protestations de vos ouailles possibles, vous ne faites que donner l’exemple à l’espèce menacée !

10 Sourire…

Oui, y en a marre de ne voir que des têtes fermées, des moues boudeuses ou consternées, des aboyeurs sous prétexte de jeûne. Sourire est aussi bon pour soi que pour les autres : saviez-vous que le sourire diminue les battements cardiaques et favorise le développement d’anticorps ? Sans être une grande experte du Coran, il ne me semble pas que « faire la gueule » soit une prescription du Prophète, bien au contraire, lui qui était si souriant en toutes circonstances. D’ailleurs, parmi les hadiths on peut lire : « Ne néglige aucune œuvre de bien, pas même le fait de rencontrer ton frère avec un visage radieux » [Rapporté par Muslim Et Timirhi] et « Sourire à son frère est une aumône. »[Rapporté par At-Tirmidhi].