Etre une Femme

7 astuces pour mieux dormir

Publié le
7 astuces pour mieux dormir

Pour vaincre vos problèmes de sommeil, sachez distinguer vos alliés… Voici, pour bien commencer l’automne 7 astuces, 7 petits pas pour vous mener vers de beaux rêves

par Myriam Bennour Azooz

1.Dînez oui, mais léger !

Contrairement à ce que dit l’adage bien connu « qui dort dîne », il est préférable de dîner avant de dormir ! En se couchant à jeun, on risque d’être réveillé par des crampes d’estomac, ou une fringale. D’un autre côté, une digestion difficile contrarie le sommeil. En effet, le sommeil demande une température interne relativement basse. Or la digestion augmente la température corporelle. Si le repas du soir est très abondant, ce phénomène est plus marqué et plus prolongé ce qui, bien sûr, risque de compromettre le repos de la nuit. Très logiquement, on bannira les plats les plus riches, ou de digestion laborieuse (les fritures, les feuilletés, les champignons…). C’est aussi une question de susceptibilité individuelle et chacun connaît les aliments qui ne lui réussissent pas. Préférez des crudités, du pain blanc, des pâtes et du poisson. Et dînez le plus tôt possible (idéalement, 2 h avant le coucher)

2.Trouvez la bonne température

Vous prenez un bain chaud le soir pour vous calmer et vous préparer au sommeil ? Erreur ! Quand il se programme pour dormir, le corps, à l’inverse, diminue sa température interne. Il vous faut donc aller en ce sens et vous offrir un bain tiède, à 37°C au maximum, pour vous apaiser. Dans le même ordre d’idées, évitez le sport ou toute autre activité stimulante le soir. Préférez les tâches calmes et relaxantes. Dans votre chambre, baissez également la température à 20-25°C. Par contre, dormez avec les pieds au chaud ! Des scientifiques viennent en effet de démontrer que réchauffer ses extrémités favorise la vasodilatation des petits vaisseaux, facilitant l’endormissement. Réhabilitez les chaussettes au lit !

3.Finies les grasses matinées…

Aussi étonnant que cela puisse paraître, elles fatiguent plus qu’autre chose. Bien sûr, vous pouvez grappiller une heure de sommeil, le dimanche, mais ne restez pas au lit jusqu’à midi.

4.Mettez-vous au vert

Buvez une tisane de plantes (tilleul, verveine, camomille ou fleur d’oranger, efficaces contre la nervosité), ou un verre de lait tiède qui exerce un effet sédatif.
En sachant identifier ces amis et adversaires de votre sommeil, vous devriez enfin dormir sur vos deux oreilles…

5.Donnez son importance à votre sommeil

Faites comme pour les enfants qui ont besoin, pour être rassurés et affronter la nuit, que leur coucher soit un cérémonial : lavage de dents, bisous, histoire, petite musique… Créez le vôtre ! Le rituel qui accompagne la préparation et la consommation de la tisane joue probablement un rôle favorable. C’est, en tout cas, une pratique qui a fait ses preuves et qu’il serait dommage de ne pas essayer. Vous pouvez aussi essayer de feuilleter votre magazine préféré ! Pourquoi pas, aussi la lavande, en huile de bain ou de massage, ou en «spray pour oreiller». Divinement odorante, elle vous emmènera au pays des beaux rêves !
Bref, tisane, lait tiède, lecture, prière, relaxation… sont autant de rituels bénéfiques à l’endormissement. Répétés chaque soir, ils le conditionnent et en raccourcissent la durée.

On dit parfois que les aliments protéiques tels que la viande ou le fromage, qui accroissent la sécrétion de noradrénaline (substance des centres de la vigilance), doivent être consommés plutôt le matin, et évités le soir.

6.Ne vous « prenez pas la tête »

Certaines activités intellectuelles perturbent fortement le sommeil, d’autant plus s’il est fragile. Evitez ainsi la télévision et les jeux vidéo. A bannir aussi, les disputes conjugales ! Rien de tel pour s’énerver puis ressasser sur l’oreiller et mal dormir ! Pour ceux qui s’endorment devant leur télé, un conseil, programmez-la pour qu’elle s’éteigne toute seule. Sinon, vous risquez d’être réveillé, au moindre changement de son.
Quant à ceux qui ont tendance à s’endormir devant leur télé au salon, soyez prévoyant. Avant de vous installer, mettez-vous en pyjama et lavez-vous les dents. De la sorte, si vous vous réveillez quelques heures plus tard, vous n’aurez plus qu’à vous transporter jusqu’à votre lit. Sinon, vos préparatifs de coucher auront pour effet de vous réveiller totalement.

7.Réservez votre lit au sommeil et à l’intimité

En effet, votre bureau ne doit pas être votre chambre… Encore pire si vous travaillez sous la couette ! Une chambre est un endroit pour dormir, pas une salle multi-activités ! Quant au lit lui-même, c’est un élément essentiel: difficile de vivre des nuits de rêve quand on dort sur un matelas déformé ou que le moindre mouvement de son compagnon de chambrée vous fait sursauter. Un matelas se change tous les 10 ans, quel âge a le vôtre ?