Etre une Femme

7 sports inspirés de la cour de récré

Publié le
7 sports inspirés de la cour de récré

Certains sports, tout droit sortis de notre enfance, font leur grand come-back ! Des activités régressives, désormais destinées aux adultes, qui permettent de se dépenser tout en s’amusant. Ping-pong, hula hoop, trampoline… Retour sur 7 sports tendance, inspirés de la cour de récré !

par Jaouida Ben Aouali

1.Le tennis de table c’est de la balle !

Le tennis de table est un sport bien plus physique qu’il n’y paraît. Pratiqué régulièrement, il présente de nombreux bienfaits, tant sur le plan physique que mental.
Membres supérieurs et inférieurs, sangle abdominale…toutes les parties du corps sont sollicitées. La rapidité des échanges de balles fait travailler les muscles des bras, notamment les avant-bras et les biceps. Les nombreux déplacements répétitifs (sautillement, pas chassés, rebonds…) stimulent les jambes ainsi que la sangle abdominale, que l’on contracte pour garder l’équilibre. Un excellent entraînement cardio-vasculaire donc, qui permet de travailler son endurance, de tonifier son corps mais également de développer sa concentration, sa précision et sa coordination.
Côté calories : une heure de tennis de table permet de brûler en moyenne 250 calories.

2.Le trampoline une activité qui décolle !

Grande tendance du moment, le Kanga Style est un cours de fitness chorégraphié qui se pratique sur un mini-trampoline. Une nouvelle activité qui présente de nombreux bienfaits : accroissement de l’équilibre et du maintien postural, protection et renforcement des articulations (grâce à la souplesse de la toile de rebond), travail des abdominaux… le Kanga Style permet d’améliorer de façon significative sa condition physique et de réduire sa masse graisseuse.
Côté calories : un cours de trois quarts d’heure permet de brûler jusqu’à 800 calories.

3.La corde à sauter l’accessoire qui a tout bon(d) !

Souvent perçue comme une activité de petite fille, la corde à sauter est pourtant un sport que les boxeurs ont intégré à leur entraînement. Et pour cause, c’est un excellent moyen de perdre du poids et de gagner en masse musculaire. Tous les muscles sont mobilisés, particulièrement les fessiers et les jambes : les mollets s’affinent et les cuisses se musclent. Les abdominaux se contractent à chaque saut, c’est le sport idéal pour se sculpter un ventre plat mais aussi pour tonifier son dos et ses épaules.
Côté calories : 15 minutes de corde à sauter équivalent à une demi-heure de footing ou de squash, trois quarts d’heure de ski ou une heure de volley.

4.Le hula hoop un exercice qui tourne rond !

En vogue dans les années 50, le hula hoop (ou hoop dance) revient à la mode dans les salles de fitness. Parfait pour se sculpter une taille de guêpe, il fait principalement travailler la sangle abdominale : les muscles du ventre se contractent pour faire tourner le cerceau autour de la taille et éviter qu’il ne tombe.

En le faisant tourner autour des bras et des jambes, on muscle l’ensemble du corps (épaules, cuisses…). Autre avantage du hula hoop, il permet d’améliorer sa souplesse et son équilibre.
Côté calories : une séance de 30 minutes de hula hoop permet de brûler jusqu’à 250 calories.

5.Le roller un sport qui roule !

Mollets, cuisses abdominaux, bras… Le roller est un sport complet qui fait travailler l’ensemble des muscles du corps. Idéal pour se sculpter des fesses en béton, le roller permet également de développer son équilibre, sa souplesse et d’améliorer son rythme cardiaque.
Côté calories : une heure de roller permet de brûler jusqu’à 750 calories.

6.Le volley un sport à la hauteur !

Sport d’équipe par excellence, le volley-ball fait principalement travailler les muscles des bras, des fessiers et des jambes. Lors des accélérations, les cuisses et les abdominaux se renforcent. En prime, on améliore sa rapidité, son adresse et ses réflexes. Un bon moyen de dépenser de l’énergie tout en développant son esprit d’équipe.
Côté calories : une heure de volley-ball permet de brûler en moyenne 300 calories.

7.Le frisbee un disque qui fait bouger !

Dès les années 1940, les étudiants de l’université de Yale aux USA s’amusaient à se lancer les moules à tarte de la Frisbie Pie Company, fournisseur officiel du campus. De là est apparu le frisbee en plastique que l’on connaît aujourd’hui et l’Ultimate frisbee, la discipline sportive qui en découle.
Condition physique et psychomotricité. Sport et jeu collectif par excellence, l’Ultimate est extrêmement physique. Le fait que les contacts physiques doivent être évités et qu’aucun « mauvais coup » ne soit permis, incite par ailleurs à s’engager à fond physiquement sans craindre les blessures intempestives. Le frisbee fait alterner de nombreuses courses et sprints, avec des changements de direction et des feintes de corps, mais également des sauts et des plongeons, pour attraper ou intercepter le frisbee. L’Ultimate ne connaît pas le « drible » et il n’est pas possible de marquer un point tout seul ; ce qui le rend extrêmement collectif et favorise la coopération, l’échange (de passes), la participation de chacun à l’équipe.
Côté calories : une heure d’Ultimate frisbee permet de brûler environ 300 calories.