Etre une Femme

Au secours ! Ma maison prend l’eau

Publié le
Au secours ! Ma maison prend l’eau

Les problèmes liés à l’humidité dans une maison sont fréquents, les murs conservent de l’humidité, des fissures se forment dans divers endroits, les papiers peints se décollent, tous ces problèmes proviennent d’un seul phénomène, l’humidité. En plus de cet effet sur le mur, l’humidité est aussi extrêmement dévastatrice et n’épargne pas les autres structures de la maison.

par Nada Arfaoui

Elle entraîne en effet une dégradation chimique au niveau de l’isolation thermique, elle attaque les matériaux en acier par la rouille, elle détruit les enduits et les peintures. L’humidité est également à l’origine des pourrissements du bois et entraîne une odeur forte de moisi dans le logement.

Les problèmes d’humidité sont d’origines diverses, il peut s’agir de la simple fuite de la toiture ou d’une remontée d’eau par capillarité depuis les fondations. On reconnaît la présence d’humidité par la présence de moisissures, de mauvaises odeurs, de dégradation des papiers peints ou des peintures. Certains problèmes peuvent être résolus facilement tandis que d’autres nécessitent l’intervention de professionnels. Avant toute chose, il est important de bien localiser les dégâts et d’en trouver l’origine ou la cause afin de traiter efficacement votre maison contre l’humidité.

De l’utilité d’un bon chauffage…

Pour lutter contre l’humidité, le mode de chauffage est une caractéristique déterminante dans le processus de condensation. Plus la température est élevée, plus le risque de condensation est fort. Un air à 20° peut contenir beaucoup plus d’eau qu’un air à 5°. Aussi, il est toujours possible de tenter de diminuer la vapeur d’eau produite et de favoriser son évacuation. Modifier la température ambiante pour lutter contre l’humidité, est souvent plus délicat car même s’il est possible de réduire le chauffage et faire ainsi des économies, notamment pendant la nuit, il n’est par contre pas agréable de vivre dans une habitation peu chauffée.

Supprimer les « ponts thermiques », c’est-à-dire les zones mal isolées qui deviennent froides à l’intérieur du logement lorsqu’il fait froid à l’extérieur, est une démarche indispensable pour favoriser un habitat sans humidité. Une isolation efficace telle que la laine de verre permettra de lutter contre l’humidité ainsi que l’utilisation d’un déshumidificateur associée au renouvellement de l’air à l’intérieur d’un local reste un des moyens les plus économiques pour lutter contre les phénomènes de condensation et l’humidité.

Aux origines

N’essayez jamais de masquer les zones d’humidité, car ceci est mauvais pour la santé des occupants de la maison mais aussi pour l’état du bâtiment. Les problèmes d’humidité se classent généralement dans plusieurs catégories.

Erreur de construction

La pose d’un enduit jusqu’au niveau de sol, une gouttière bouchée ou des solins en plomb mal posés sont des causes possibles d’humidité. Une fois que la cause est trouvée, le problème est généralement simple à résoudre. Cependant, la tache d’humidité visible se trouve souvent bien loin de ce qui la provoque.

Infiltration d’eau

Il s’agit généralement d’humidité provenant de pluies battantes, par exemple lorsqu’un mur extérieur a été exposé pendant longtemps à la pluie.

Humidité ascensionnelle

Ce problème survient tant dans les anciennes que les nouvelles habitations et est généralement dû à l’absence de membrane d’étanchéité. Il y a alors un contact direct entre le sous-sol humide et le mur en briques, qui dès lors absorbe l’humidité du sol.

Humidité de cheminée

Cela se produit le plus souvent en présence de chaudières à haut rendement de dernière génération. Ces cheminées évacuent des gaz de combustion de faibles températures. Les vapeurs d’eau contenues dans les fumées risquent donc de se condenser avant d’atteindre le sommet de la cheminée avec pour conséquence des taches d’humidité dans la cheminée.

Condensation

Ou comment une faible ventilation peut conduire à des zones d’humidité. La condensation résulte d’un taux d’humidité trop élevé. L’humidité de condensation se dépose sur les surfaces froides dans une pièce (pont thermique, bord de châssis, etc).

L’humidité à l’attaque !

-Des taches apparaissent sur les murs : le plafond ou le papier peint. Dans ce cas localisez dans quelle pièce de la maison le problème se produit. Si des fissures ou des cassures apparaissent à l’extérieur de la maçonnerie ou de la couverture il s’agit là d’infiltrations.

– La peinture s’écaille et de la moisissure apparaît : si le phénomène se produit dans une pièce chauffée où il y a de la vapeur d’eau comme dans la salle de bain, la douche etc. cela signifie qu’il s’agit de condensation.

-De mauvaises odeurs apparaissent : dans quelles circonstances le problème est il apparu ? Cela peut être du à une fuite provenant d’un appareil sanitaire ou de canalisation, dans ce cas, remédiez au plus vite à la réparation de la fuite pour ne pas aggraver l’état de la pièce.

– Des auréoles ou traces blanchâtres apparaissent sur les murs de la cave : aussi, si le phénomène se situe en pied de mur au rez-de-chaussée ou sur les murs en sous sol, il s’agit de remontées capillaires.

Un peu de prévention

Outre les problèmes liés à votre habitation, l’humidité est également néfaste pour la santé. Il est donc important de la traiter.
D’après une enquête de l’Institut Pasteur, près de 85 % des asthmes, des bronchites et des rhinites seraient dus à des habitations trop humides. L’humidité pourrait ainsi provoquer diverses allergies respiratoires tout comme l’apparition de conjonctivites.
Afin d’entretenir son habitat et de lui offrir une durée pérenne, il est indispensable de respecter certaines règles de vie pour bannir l’humidité de sa maison.

-Ventilez vos pièces pour empêcher la formation de la condensation.
Une aération convenable permet de maintenir l’humidité relative à un niveau quasi constant, ce qui évite les risques de condensation et d’humidité. Lutter contre le froid en obturant les sources d’aération favorise les risques de condensation. Il faut aérer au moins 15 minutes chaque jour toutes les pièces de la maison.

-Veillez au bon état des fenêtres et à la bonne étanchéité des joints liés aux appareils sanitaires ce qui empêchera l’eau de s’infiltrer et de gagner d’autres pièces ;

-Imperméabilisez les surfaces qui ont été humidifiées ;

-Placez un absorbeur d’humidité dans les pièces naturellement humides et difficiles à ventiler comme la cuisine, la salle de bain, la cave etc.

-Lavez régulièrement les murs et plafonds de la salle de bain avec de l’eau et du vinaigre, ainsi, vous empêcherez la formation de tâches d’humidité.

– Pour ne pas rendre la salle de bain trop humide, aérer-la durant la douche pour faire sortir la vapeur, facteur d’élévation de la teneur en humidité. Par contre, bien couvrir la casserole durant la cuisson pour ne pas gaspiller de l’énergie et fermer la porte de la cuisine pour permettre aux autres pièces de rester fraîches.

Quelques astuces anti humidité

Ces petites astuces maison ne sont pas des remèdes miracle qui feront totalement disparaître l’humidité de votre habitation, mais elles permettent d’assainir simplement votre environnement. La meilleure solution pour combattre l’humidité chez soi est bien sûr d’en identifier la source et d’aérer !

-Déposez de petits morceaux de « Mesk » dans des coupelles un peu partout dans la maison, vous pouvez même les placer dans vos placards, elles vous garantiront une odeur agréable et continue tout en absorbant l’humidité et en empêchant l’apparition de moisissures dans la pièce. Le « Mesk » est onéreux mais sa bonne durée de vie, sa fonction et son parfum en font un bon investissement.

-pour éviter l’humidité dans votre salière, placez quelques grains de riz dans votre récipient de conservation, le sel gardera votre riz sec.

– Fabriquez votre absorbeur d’humidité, la recette est simple, prenez un bidon de 5 litres d’eau minérale par exemple, un vieux chiffon en coton et entre 250 g et 300 g d’argile naturelle concassée. Commencez par couper la partie supérieure du bidon à l’horizontale et placez la goulot en bas à l’intérieur du bidon. Déposez ensuite un morceau de tissus découpé aux dimensions du bidon et pour finir, pilonnez l’argile pour casser les plus gros morceaux avant d’étaler celle ci sur le linge. Le tour est joué, l’argile absorbera l’humidité, qui ruissellera, aspirée par le chiffon, via le goulot à l’intérieur du bidon. Cette roche est en effet réputée pour son fort pouvoir d’absorption, et donc idéale pour assainir l’air ambiant de notre intérieur

-La craie est également un excellent absorbeur d’humidité, placez une douzaine de craies suspendues à un fil dans vos placards, et toute trace d’humidité disparaîtra.

– Pour venir à bout des mauvaises odeurs d’humidité ou de renfermé, coupez en deux des pommes de terre, des oignons, des pommes. Placez-les sur une assiette que vus déposerez dans la cave ou le sous-sol. Ces aliments absorberont toute l’humidité.

– Bon à savoir, le charbon de bois est aussi efficace pour absorber l’humidité ambiante. Pour bénéficier de ses propriétés, il suffit de placer quelques morceaux de charbon dans un récipient fermé avec un couvercle percé de quelques trous et de placer la boîte dans la pièce ou le placard que vous souhaitez déshumidifier. Pour un résultat optimum, changez les morceaux de charbon une fois par semaine.

– Placez un peu de litière dans une bouteille coupée en deux ou dans un petit bac et changez-la dès les premiers signes d’humidité.

– Si l’aération est insuffisante, placez des sachets de sel dans la pièce pour absorber l’humidité

– On lave les surfaces moisies avec du vinaigre blanc très concentré. Puis on laisse s’évaporer sans rincer. Ensuite, si toutes les traces ne sont pas parties, terminez le travail avec de l’eau de javel diluée.

– Pour réduire le taux d’humidité d’une pièce, rapidement et efficacement, il suffit de placer dans la pièce humide un récipient contenant un kilo de gros sel. Rapidement, l’humidité va être absorbée par le sel, et la pièce redeviendra saine !

Respecter un habitat sain c’est garantir la santé et le bien être de ses occupants, c’est également valoriser son patrimoine et entretenir son bâti.