Etre une Femme

Automne Hiver 2010 – 2011, les tendances coloration

Publié le
Automne Hiver 2010 – 2011, les tendances coloration

Mon coiffeur est inven…tif !
C’est l’hiver. On peut penser teinture pour nos cheveux. Quoi de plus stimulant que de changer de couleur, maintenant que nous n’avons plus à nous plaindre du soleil ni de sa chaleur ? Allons donc à la quête de reflets et de nuances pour ramener de la bonne humeur aux longues journées de grisaille. Et tant qu’à faire, autant suivre la tendance.

par Hajer Missaoui

Le brun

A porter en duo

Indémodables, les couleurs brunes trouvent encore leur place cette année. Le nec plus ultra est de les porter en duo. Le marron ayant tendance à ne pas réfléchir la lumière, la coloration peut paraître terne. La deuxième nuance viendra rectifier le tir. Soit vous vous teignez la totalité des cheveux avec une nuance foncée à reflets, à laquelle vous ajoutez des mèches beaucoup plus claires mais, tout en restant dans le brun pour jouer les contrastes. Soit vous jouez la carte de la brillance discrète mais fatale, et là il faut utiliser un balayage de deux tons en dessous de la couleur de base. Discrets dans la pénombre, les cheveux accrocheront le moindre rayon de lumière. Vous pouvez ainsi associer marron et noisette, chocolat et acajou, noisette et miel ou encore miel et caramel. Envie d’un toast pour accompagner ? Si vous avez un teint pâle, utilisez le marron comme couleur de fond. Pour les carnations moyennes, il faut privilégier les tons de noix (amande, noisette et acajou) avec des reflets caramélisés. Les plus foncées se régaleront avec du moka, du chocolat ou du café.

Le blond

Le chic des mèches dorées

Le blond se décline de différentes façons cette année. Classique, uni, pour les teintes très claires, on le porte sur des cheveux légèrement ondulés ou avec du volume pour ne pas tomber dans la fadeur. Pour un effet chic, un tantinet aguicheur, choisissez pour base un blond clair sur lequel vous parsemez de très fines mèches dorées et cuivrées savamment mélangées. Bouclés ou raides, les cheveux rayonneront grâce à ce subtil mélange de trois couleurs. Les cheveux longs pourront jouer sur un effet racine faussement naturel, en colorant les racines avec un blond foncé et les longueurs avec une couleur deux ou trois tons plus claire. Pas question pour autant de laisser les vraies racines prendre le dessus. Dernière possibilité pour celles qui ont toujours rêvé de devenir blondes mais n’ont jamais osé faire le grand saut, le blond cendré. Elégant, chic, il est à mi chemin entre le châtain clair et le blond. Très joli sur un carré long. Envie d’un effet magique ? Utilisez un blond cendré clair pour faire des mèches épaisses accentuées près du visage sur un blond cendré foncé.

Le noir

Valorisez-le avec une coupe courte

Noir comme l’encre de Chine ou noir corbeau, noir jais ou encore noir ébène, quelle que soit le nom sous lequel on le décline, il ne descend pas des podiums. Le changement peut paraitre brutal, alors vous pouvez casser un peu la couleur en intégrant de légères mèches café ou chocolat qui se fondent dans la chevelure et, vous éviteront que le noir durcisse vos traits. Le noir sied aux deux carnations extrêmes : soit les peaux très foncées, soit celles très claires, ivoirines aux sourcils foncés. Et pour le valoriser, il vaut mieux le porter sur une coupe courte : carrée, garçonne ou au bol, selon la forme de votre visage.

Le roux

Convient aux brunes comme aux blondes

C’est la couleur de cette année. Mais attention, pas le roux, poil de carotte. Il doit être foncé, profond et très brillant. C’est la seule couleur qui va se porter unie, car elle est déjà très lumineuse. Il conviendra aux brunes comme aux blondes, sur des cheveux lisses. Pour lui garder toute sa splendeur, vous devrez raviver fréquemment la couleur, car elle a tendance à ternir rapidement.