Etre une Femme

Cancer du col de l’utérus

Publié le
Cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus atteint la partie inférieure de la cavité utérine. C’est une maladie cancéreuse qui se développe progressivement sur plusieurs années. Ce cancer est au second rang des cancers féminins après le cancer du sein mais il est en première position au niveau de la mortalité. Quelles sont les causes de cancer du col de l’utérus ? Comment se fait la prise en charge de cette maladie oncologique utérine ? Réponses avec notre spécialiste.

par Ema Farès

Avis du spécialiste Dr Rim Hachicha Kdous Spécialiste en chirurgie gynécologique Obstétrique – Stérilité

Quels sont les signes du cancer du col de l’utérus ?

Les signes du cancer du col de l’utérus sont variables. Ils peuvent être asymptomatiques comme ils peuvent survenir avec des saignements ou des pertes anormales. Ce cancer se développe au niveau de la partie utérine basse et étroite, qui relie le vagin à l’utérus.

Quelles sont les causes du cancer du col de l’utérus ?

Parmi les causes principales du cancer du col de l’utérus, la contamination par le papillomavirus humain ou HPV. Cette infection à HPV évolue en un cancer du col utérin.

A partir de quel âge et à quel intervalle se fait le dépistage du col de l’utérus ?

Le dépistage  se fait par un frottis cervico-utérin tous les deux ans et  il est conseillé pour les femmes âgées de 25 à 65 ans. On recherche la présence suspecte du virus HPV. Le frottis doit être fait à une distance des menstruations et d’une maladie infectieuse. Un dépistage précoce permet de contribuer à endiguer les décès liés à ce cancer invasif.

Comment se fait le diagnostic du cancer du col de l’utérus ?

L’examen diagnostic se fait par une coloscopie qui permet d’explorer le col utérin. Une biopsie est, à la suite pratiquée, celle-ci consiste à analyser des petits fragments du col utérin. Quand des cellules anormales apparaissent, les signes sont positifs. Un diagnostic précoce permet de traiter efficacement ce cancer.

A partir de quel âge ce cancer du col de l’utérus est fréquent et quelles sont les femmes à risque ?

C’est à partir de la quarantaine que le cancer du col de l’utérus devient fréquent. Le pic de ce cancer est entre 40 et 45 ans et généralement donc ce sont des femmes relativement jeunes. Il faut souligner que toute femme peut avoir un risque d’un cancer du col au cours de sa vie mais ce sont surtout les femmes qui ont des rapports sexuels non protégés et ayant des partenaires multiples qui présentent le plus de risques. Par ailleurs, il y a également les femmes oubliées du dépistage, le frein du dépistage peut être lié à des raisons économiques ou culturelles, ces femmes peuvent ignorer qu’elles sont atteintes, car elles ne consultent pas ou peu un médecin gynécologue.

Qu’en est-il pour le cancer du col de l’utérus et les femmes ménopausées ?

Le cancer du col de l’utérus ne dépend pas de la fluctuation des hormones ou des règles. C’est une maladie qui évolue parfois à bas bruit au cours de la période de la ménopause à cause de la contamination par le papillomavirus humain ou HPV et qui entraîne des lésions au niveau du col entraînant la tuméfaction utérine.

Comment se fait la prise en charge du cancer du col de l’utérus ?

Le traitement de cette maladie oncologique qui atteint le col de l’utérus est variable selon la phase évolutive du cancer. Par ailleurs, dans le cas d’une lésion précancéreuse, elle peut être traitée précocement avant qu’elle aboutisse à un cancer. Pour le cancer du col de l’utérus, on peut le prendre en charge par un concept multidisciplinaire et par différentes thérapies. Il y a le volet de la chirurgie, qui consiste à une hystérectomie partielle ou totale, les volets de la chimiothérapie et de la radiothérapie, selon le stade du cancer et les antécédents de la patiente.

Quelles complications du cancer du col de l’utérus ?

Si le cancer du col de l’utérus n’est pas traité, il peut évoluer et migrer vers les organes abdominaux comme la vessie et le rectum et entraîner des métastases.

Quelles règles de prévention pour les femmes ayant un cancer du col de l’utérus ?

La prévention se fait par un dépistage par un frottis tous les deux ans et la vaccination. C’est tout simple, les femmes éviteront ainsi le cancer du col utérin. Les vaccins contre le papillomavirus humain ou HPV sont préconisés déjà chez les jeunes filles adolescentes de 14 à 15 ans ou chez les jeunes femmes au cours de la première année de leur sexualité.