Etre une Femme

La chute des cheveux : Quelques méthodes préventives

Publié le
La chute des cheveux : Quelques méthodes préventives

Chute de cheveux, calvitie… des problèmes qui hantent jeunes et moins jeunes. Les spécialistes, justement, s’arrachent les cheveux pour y remédier. Symbole de santé, de beauté, de jeunesse et, pour certains, de valeur sociale et affective, les cheveux sont indispensables à l’être humain.

par Yosra Cherni

Ils sont constitués de kératine, la même substance qui constitue la couche superficielle de la peau. Leur chute peut causer un traumatisme psychologique pour la personne ou même un handicap social, confie à Livret Santé le Dr Mohamed Ridha Kamoun, professeur en dermatologie.

Tout au long de son évolution, l’être humain a perdu petit à petit les poils qui couvraient tout son corps. Ainsi, ils ne sont restés que sur la tête et sur quelques parties du corps de l’homme moderne. Une restriction qui est d’ailleurs l’une des différences entre l’homme et l’animal… Pour certains, la chute de cheveux est le symbole de la virilité car la majorité des hommes perdent leurs cheveux à un certain âge. Résultat, ceux qui conservent toute leur chevelure peuvent se sentir tristes, déclare le spécialiste.

« Perdre quelques cheveux par jour en se peignant est tout à fait normal. Cela devient inquiétant quand il s’agit d’une grande quantité. »

Plusieurs facteurs essentiels sont responsables de la chute de cheveux. Ils peuvent être génétiques mais aussi hormonaux. Dans quelques familles par exemple, le taux de perte de cheveux est plus élevé que dans d’autres. C’est pourquoi, on n’y trouve que des chauves. Hérédité oblige. Pour ce qui est du facteur hormonal, il n’y a que des hommes chauves et non des femmes. La testostérone, hormone mâle, est responsable de cette chute de cheveux.

Il n’existe malheureusement pas encore de traitement pour lutter contre la chute des cheveux.

Quant aux femmes, c’est plutôt à la ménopause pendant laquelle, le corps féminin subit des transformations physiologiques, ce qui peut provoquer la chute des cheveux. Des facteurs secondaires peuvent être aussi la cause de la chute de cheveux comme la chimiothérapie, une fièvre importante. Une intervention chirurgicale avec anesthésie peut également en être la cause. L’équilibre nutritionnel est aussi important, le manque de fer ou de calcium peut, en effet, avoir les mêmes conséquences. Il y a d’autres maladies qui se répercutent sur les cheveux. Ce sont là les facteurs internes.

« Les femmes qui ont des cheveux crépus, doivent se faire des coupes qui conviennent aux cheveux crépus. Ce n’est pas la peine de les rendre raides et vice versa. Il faut aller dans le sens de la nature pour avoir de meilleurs résultats. »

D’autres facteurs externes peuvent être nuisibles aux cheveux tels que les teintures trop fortes qui, parfois cassent les cheveux ou entraînent leur chute. Même chose pour ce qui est des facteurs physiques, exposition à une forte chaleur ou lorsqu’on tire trop sur les cheveux.Même dans une situation de stress, le cheveu devient terne et moins beau. Quand on est heureux, nos cheveux sont heureux. Le cheveu peut être aussi nerveux quand on est nerveux.

« Les cheveux gras ont tendance à tomber plus que les autres types de cheveux. C’est la raison pour laquelle on conseille à ceux qui ont ce type de cheveux de les laver au moins deux fois par semaine. »

Les cheveux sont beaux et brillants quand, le corps est bien équilibré, bien nourri, dort bien, n’est pas stressé, ne souffre pas de troubles de sommeil…
Le tabac par exemple est un élément qui rend les cheveux moins beaux. C’est le comportement d’une façon générale que ce soit sur le plan psychologique ou nutritionnel, qui influe sur la qualité des cheveux. Il y a aussi des maladies connues comme la pelade par exemple qui consiste en une perte d’une partie arrondie de la chevelure, cela peut être au niveau de la barbe, de la moustache ou de la tête. Il n’y a pas encore de traitement spécifique, mais généralement il y a des solutions à apporter à ces causes conjoncturelles. Cette perte n’est pas grave mais son impact peut être important surtout sur la psychologie, catastrophique pour les stars.

Traitement

Certaines candidates au mariage ont une phobie à l’idée de s’unir avec des hommes dont le crâne est dégarni. La cause, le risque d’avoir des garçons qui seront plus tard dégarnis puisque c’est un gène qui transmet ce phénomène.