Etre une Femme

Coup bas des talons hauts

Publié le
Coup bas des talons hauts

Depuis la cour de Louis XV, les talons n’ont cessé d’être à la mode. Comme Marilyn Monroe l’avouait à qui voulait l’entendre : « avec les talons, la démarche est nettement plus élégante, très glam, très snob ». Seulement, ils peuvent faire quelques victimes…

par Chiraz Bouzaeien

A moins que vous ne vouliez marcher comme la garde britannique ou pire, porter des talons hauts peut avoir toutes sortes de vertus :

Les +

•Ils allongent la silhouette en l’affinant.

•99 % des hommes seront fascinés en se demandant comment vous faites pour tenir là-dessus.

•Ils augmentent la confiance en soi. On se sent pousser des ailes grâce à l’élégance de la démarche que confèrent des talons hauts perchés et l’on y gagne en assurance. On est moins timide et l’on ose nombre de folies, comme aller vers ce beau brun aux yeux clairs qui ne cesse de regarder.

•Vos jambes ne ressembleront plus à des poteaux de signalisation routière, au contraire, les mollets seront galbés et vous paraderez la cheville fière et la mine altière. Résultat : une élégance immédiate.

•En portant des talons hauts, tout ce que vous mettrez aura l’air plus chic, comme si vous sortiez d’un magazine. Effet bombe garanti !

•Cela affine les cuisses ! Avec le travail musculaire que vous faites pendant que vous marchez, vos cuisses et vos fessiers brûlent de nombreuses calories dans la journée. Oui, c’est de la triche ! Et alors ?

Les –

•Risque de difformité au niveau du pied

porter souvent des talons hauts peut entraîner un raccourcissement des fibres musculaires des mollets et favoriser l’apparition de l’arthrose du genou. En effet, les pieds sont contraints de rester en flexion plantaire (comme sur la pointe des pieds), ce qui empêche les muscles et tendons du mollet de s’étirer complètement.

•Une démarche handicapante

au-delà de 4 cm, le talon haut affecte toute la posture du corps en modifiant la position des articulations, ce qui influe sur la démarche en ralentissant la vitesse de déplacement et en raccourcissant la foulée.

•Des douleurs au niveau de la colonne vertébrale

les talons hauts réduisent la distance située entre l’os du talon et le genou. Le tonus musculaire normal du mollet est alors amoindri et sa fonction entravée, entraînant ainsi une fatigue musculaire.
Enfin, il faut admettre que, même si l’on a l’habitude de porter des talons hauts, un accident peut vite arriver et un pied ou une cheville peuvent être fracturés. Par conséquent, il est conseillé de les « consommer » avec modération ! À bon