Etre une Femme

Du jardin à l’assiette ces plantes qui ont du goût

Publié le
Du jardin à l’assiette ces plantes qui ont du goût

Ramadan est déjà là et la majorité d’entre nous commence à s’habituer à la privation le long de la journée. Ce qui nous aide à tenir ? La perspective d’un repas succulent et parfumé à souhait, le soir venu. Mais il faut bien reconnaître que ce pur moment de détente s’accompagne aussi de légers désagréments au niveau du ventre. Si je vous disais qu’il y a un moyen de savourer sans complexe un bon repas convivial et savoureux en limitant au maximum les dégâts…ça vous dit ? Voici donc une petite sélection de plantes aromatiques bien de chez nous, qui ont le pouvoir d’exalter à souhait vos plats ramadanesques, que l’on peut cultiver chez soi, même si l’on ne possède pas de jardin.

par Myriam Bennour

Le thym

Le thym est un sous arbrisseau rustique. Ses tiges, ligneuses à la base, ramifiées et tortueuses sont garnies de petites feuilles de couleur gris-vert, aromatiques et persistantes. Il n’apprécie pas les grands froids mais aime volontiers être en plein soleil. Vous pourrez donc placer votre pot dans un balcon ou sur le rebord d’une fenêtre et il s’y épanouira. Une fois installé, le thym peut rester en place jusqu’à 6 ans. De quoi se régaler de son doux parfum, un bon moment… Mais aussi de ses vertus, si nombreuses. Ainsi, dès l’Antiquité, il est utilisé pour soigner les affections respiratoires, le thym n’a donc plus à faire ses preuves aujourd’hui. Additionné à vos petits plats du soir, il aidera à dégager vos bronches et à avoir un meilleur sommeil. De plus, c’est un puissant antiseptique et un vermifuge efficace aidant à éliminer les parasites, notamment chez les enfants. Le thym est votre allié dans bien des situations, alors n’hésitez plus à en planter une jardinière sur votre balcon !

Le basilic

Plante condimentaire méditerranéenne très connue des amateurs de pizza et autre cuisine italienne, le basilic a un feuillage très odorant. Ses feuilles apportent une saveur chaude et épicée à de nombreux plats cuisinés. Il a également le pouvoir d’éloigner les moustiques. Placez-le sur un balcon à l’abri du vent, du froid et de la chaleur, il embaumera du mois de mai à octobre ! Le basilic a également des vertus sédatives, antispasmodiques des voies digestives, ainsi que diurétiques. Il sera donc efficace contre l’indigestion des longues soirées ramadanesques. Quand elles sont fraîches, les feuilles parfument délicieusement les salades, les crudités, autant que les sauces. Il sera très bon associé au chou, haricot, tomates, persil, thym et à la courge.

La sauge

Cette plante est peu connue à Tunis. Pourtant, elle est très utilisée dans d’autres régions de la Tunisie où ses atouts, notamment anti-âge, sont reconnus, ce qui n’enlève rien à la saveur bien particulière qu’elle ajoute aux plats. Mais ce n’est pas tout. En limitant l’oxydation des corps gras du système nerveux, la sauge ralentit leur détérioration et améliore ainsi la mémoire. Elle serait même, d’après certaines études, une compagne efficace dans la maladie d’Alzheimer.
Du fait de ses pouvoirs anti-ballonnements, elle est fortement conseillée dans les plats à base de viandes grasses ou encore dans les soupes de légumes et de lentilles. L’action antispasmodique de la sauge se retrouve au niveau digestif. Elle soulage les crampes d’estomac, les douleurs des règles et joue un rôle gastro-protecteur, notamment en cas de brûlures gastriques. Côté intestin, c’est contre les ballonnements et les gaz intestinaux que la plante est la plus efficace.

Le romarin

Le romarin est un bel arbrisseau aromatique touffu qui pousse spontanément dans les collines sèches et calcaires du bassin méditerranéen. Toujours vertes, ses tiges ligneuses et ramifiées portent de petites feuilles persistantes lancéolées et rigides qui ressemblent à des aiguilles. Vert sur le dessus, le dessous est quant à lui grisâtre et duveté. Pour ne rien gâcher, sa culture est facile : même si c’est un habitué des sols calcaires, il se développe très bien dans tous les types de sols bien drainés, même ceux à tendance acide, à condition cependant que les hivers ne soient pas trop froids et qu’il ne reçoive pas de pluie en excès. Outre ses pouvoirs antispasmodiques et antioxydants, le romarin stimule la sécrétion biliaire. Il est de même très utilisé pour stimuler le cerveau, c’est un champion de la mémoire et de la concentration !
En cuisine, le romarin aromatise grillades, marinades, poissons et sauces diverses…