Etre une Femme

Qu’est-ce que l’épilation au laser ?

Publié le
Qu’est-ce que l’épilation au laser ?

Zoom sur l’épilation au laser, une avancée technologique qui peut vous faciliter la vie.

par Sondes Khribi Khalifa

Le rêve des personnes qui souffrent d’une pilosité abondante est d’avoir une épilation définitive. C’est ce que peut offrir le laser, même si un résultat de 100 % n’est jamais garanti. Le laser est une technique d’épilation possible pour les hommes comme pour les femmes, elle est possible en théorie dans toutes les localisations. Le but peut être esthétique ou thérapeutique, exemple dans le cas du poil incarné. Le laser est par contre déconseillé chez les enfants.

L’épilation au laser dépend du choix du laser (type, longueur d’ondes pour les lampes flash, taille du spot, fluence…). Elle dépend aussi du type et de la qualité de la peau. Ainsi, certaines zones du corps répondent mieux au laser. Comme toute intervention, le traitement au laser peut avoir des effets secondaires. Ils sont en général temporaires (brûlures superficielles ensuite croûtes qui disparaissent en quelques jours).

Des effets secondaires plus prononcés peuvent avoir lieu, on appelle cela des repoussées paradoxales. Enfin, il faut savoir que l’épilation au laser ne peut être permanente que dans 30 % des cas environ. En tout cas les poils persistants sont généralement très fins, donc peu visibles. Au fur et à mesure de la répétition des séances, la repousse sera de plus en plus discrète.

Comment marche l’épilation au laser ?

Le laser cible la mélanine, le pigment qui donne sa couleur au poil. Il élimine le poil à la racine en attaquant et en brûlant les zones noires émettrices de poils. Ainsi, plus les poils sont foncés, autrement dit contiennent une grande quantité de mélanine, plus  c’est efficace. C’est ainsi aussi que le laser est déconseillé pour les personnes blondes. Le laser a besoin de faire la différence entre la couleur de la peau et celle des poils. En cas de confusion, cela peut être très risqué pour la peau. 

Le laser est réglé en fonction de la couleur de la peau et de la pilosité. La durée et le nombre de séances varient en fonction de la zone à traiter et du degré de pilosité.

Des effets secondaires ?

Oui. En cas de poils clairs ou de peau bronzée, le laser est détourné de sa cible. Il risque donc de brûler la peau. Plusieurs autres problèmes peuvent être causés, comme l’inflammation, l’infection, la dépigmentation ou l’hyperpigmentation. Une douleur immédiate va apparaître, un rougissement de la peau ou des cloques peuvent se former. La peau risque de devenir plus pâle ou plus foncée. 

Il peut y avoir des cicatrices permanentes en cas de choix de laser inconvenable  ou de mauvaise utilisation de l’appareil. L’épilation au laser n’est pas un acte anodin, c’est un acte médical. Seul un professionnel peut la pratiquer.

Et la bonne vieille cire orientale ?

La cire orientale, surtout quand elle est préparée à la maison, reste la meilleure technique d’épilation. Elle est beaucoup moins chère surtout ! Le résultat varie selon le degré de technicité que la femme maîtrise. Ainsi certaines femmes font appel aux professionnelles en la matière. Le poil ne repousse alors que dans deux semaines ou plus car il est enlevé à la racine. Le poil s’affaiblit avec le temps et les opérations d’épilation et devient moins dur. N’oubliez pas l’effet gommage en plus de l’épilation  car la cire nettoie la peau en profondeur à chaque passage. La cire faite maison est de loin meilleure car elle ne contient pas de conservateurs chimiques de synthèse. Si vous ne savez pas la préparer, demandez à votre mère ou à votre belle-mère. Il suffit de mettre environ un même volume d’eau et de sucre, un demi-citron pressé  et de porter à ébullition. Vous pouvez rajouter du citron au fur et à mesure en travaillant la pâte, afin de la rendre malléable et de pouvoir l’utiliser.