Etre une Femme

Cet été, je garde de beaux pieds sur terre !

Publié le
Cet été, je garde de beaux pieds sur terre !

L’été est là ! Il fait beau, il fait chaud et on a envie d’être belle et de rayonner de la tête aux pieds. Oui ! Avoir de beaux pieds sains est très important ! Soyez bien dans vos tongs de plage, osez les nu-pieds, essayez de nouvelles couleurs de vernis. Mais, quand il s’agit de mycoses de pieds, c’est vraiment le détail qui tue ! Ne laissez pas ces vilains champignons vous pourrir votre été. Prenez soin de vos pieds, protégez-les, et en cas de contagion identifiez l’atteinte et traitez immédiatement.

par Saima Ksibi

Vous dites mycoses des pieds?
Les mycoses des pieds ou ce qu’on appelle « pied d’athlète » sont des infections très contagieuses, généralement causées par des champignons qui peuvent être, soit des dermatophytes, des levures ou, plus rarement, des moisissures. Les dermatophytes s’attaquent aux pieds dans 90% des cas. Ces mycoses apparaissent et se développent entre les orteils et sous les ongles, généralement sur les couches supérieures de la peau, dans un environnement humide et chaud. Les personnes les plus sensibles à ce type de mycoses sont les diabétiques, les personnes ayant des problèmes de circulation, mais également les sportifs à cause de la transpiration.

Comment s’installent-elle ?
Ces dermatophytes qui provoquent les mycoses se développent généralement par le contact direct des pieds nus avec un environnement chaud, humide, riche en spores, comme les piscines, les douches, les vestiaires des salles de sport…
Ou encore par le port de chaussures d’une personne déjà atteinte de ces infections.

Comment les reconnaître ?
Ce genre de mycoses commence à se manifester par des rougeurs qui démangent et qui prennent, par la suite, une couleur grisâtre puis blanchâtre. La peau de la zone infectée commence donc à peler et les démangeaisons virent aux picotements, pour laisser place à une douleur de plus en plus vive. Le grattement intensif ajouté à la peau qui pèle provoque des fissures qui s’infectent à leur tour et qui constituent une porte d’entrée pour les dermatophytes qui prolifèrent alors, entre les orteils, pour aboutir au fameux « pied d’athlète ».

PREVENIR
Je ne veux pas être contaminée,
que dois-je faire ?

Lavez régulièrement vos pieds avec de l’eau chaude et du savon, et veillez à bien essuyer l’inter-orteil avec une serviette bien sèche, surtout entre les 3ème et 5ème orteils, localisation fréquente des mycoses des pieds.
Optez pour les chaussettes en fibres naturelles (en coton par exemple) et évitez les synthétiques qui font transpirer vos pieds et favorisent l’apparition des champignons.
Préférez les sandales aux chaussures serrées, sinon aérez vos pieds, de temps à autres.
Désinfectez vos chaussures en pulvérisant un spray antifongique.
Evitez surtout de marcher pieds nus dans les salles de sport, les piscines, les vestiaires, les douches…

Traiter les mycoses aux pieds

Une fois remarquées les premières manifestations mycosiques sur les pieds, il faut directement passer au traitement. Mais sachez, tout d’abord, que pour traiter les mycoses, il faut être patient, cela peut aller jusqu’à six mois pour observer une nette amélioration. Les médicaments traitant les mycoses peuvent se prendre sous forme de gels, crèmes, poudres, sprays ou comprimés (sur prescription médicale).

Si votre infection en est encore à son début, commencez par :
Désinfecter la zone atteinte.
Appliquer une crème, poudre ou un spray antifongique
Faire des bains de pieds régulièrement

En cas de développement des champignons et de l’atteinte des autres orteils, il faudra procéder au traitement par voie orale.

En vedette,
un traitement 100% bio

L’huile essentielle de l’arbre à thé (Tea tree) est connue par son efficacité antimycosique. Cet arbre est originaire de l’Australie, son huile est obtenue par distillation complète de ses feuilles. Des études récentes ont prouvé que l’huile essentielle d’arbre à thé peut combattre toutes sortes d’infections bactériennes, fongiques ou virales.