Etre une Femme

La Gymnastique Faciale

Publié le
La Gymnastique Faciale

Qu’est ce donc que cela ? La gymnastique faciale est tout simplement une mise en tension et en relâchement des 50 muscles qui composent notre visage. Si vous cherchez un remède anti rides on ne peut plus naturel et/ou si vous n’avez pas envie de passer par la chirurgie esthétique, cette méthode est faite pour vous.

par Florence Pescher

Alors 1…2…3… bougez vos zygomatiques !

1-Parmi tous les muscles qui sous tendent la peau de notre visage, très peu sont sollicités par nos mimiques quotidiennes. Avec 5 à 10 minutes d’exercices par jour, on stimule la micro circulation sous cutanée, on augmente le volume et le tonus de notre fibre musculaire et, de ce fait, on relance la production de collagène tout en améliorant l’élasticité de notre peau. La peau est plus ferme, plus lisse et l’ovale du visage plus net.
Non seulement l’expression du visage paraît rajeunie, mais le teint aussi est plus lumineux et c’est normal puisque la grisaille vient de l’intérieur, lorsque les muscles sont bien irrigués on retrouve un teint de jeune fille.

2-On peut commencer à tout âge, mais évidemment plus on commence tôt, plus les bénéfices s’inscriront dans la durée. A partir de 30 ans, quand les muscles commencent à fondre, la gymnastique faciale retardera l’apparition des premières rides… mais pas de panique, la pratique régulière marche aussi sur des rides installées.

3-La seule contre-indication à cette stimulation naturelle, les injections de Botox, si vous y avez eu recours, consultez d’abord votre chirurgien afin de ne prendre aucun risque.

4-Comme tous les exercices physiques, les résultats dépendront de votre régularité et ne se verront qu’après plusieurs semaines de pratique.

5-Autre point positif, la gymnastique faciale peut s’effectuer n’importe où, n’importe quand, à tout moment… plus d’excuses donc pour ne pas faire ses exercices quotidiennement.

6-Outre la méthode expliquée par notre spécialiste, Catherine Pez, auteure de « La gymnastique faciale: la méthode pour garder un beau visage au naturel », qui a bien voulu nous accorder une interview exclusive, vous pouvez consulter votre dermatologue afin de cibler avec elle les exercices à faire pour des problèmes particuliers.

7-Il existe deux petites variantes mais qui réduisent la possibilité de pratiquer n’importe où puisque l’une se pratique devant sa télévision au moyen d’une console de jeu Nintendo, et l’autre nécessite un appareil découvert aux Etats Unis et disponible sur le marché français dans les pharmacies, le «Facial flex», sorte d’appareil de fitness pour visage à placer entre les commissures des lèvres.

8-Mais très franchement, cela n’est pas du tout indispensable, un miroir pour vous regarder et des indications claires à noter dans l’ouvrage de Catherine Pez ou sur le site consacré à la pratique suffiront à votre entraînement.

L’avis de notre spécialiste Catherine Pez

Parlez-nous de la gymnastique faciale, pourquoi est-il intéressant de la pratiquer ?

D’abord, je tiens à dire que je suis heureuse de donner en exclusivité pour les lectrices de Livret Santé, un éclairage sur les bienfaits de la gymnastique faciale.
Avant tout, la gymnastique des (50) muscles que nous avons sur le visage est non seulement facile à pratiquer mais elle produit des résultats fascinants,
La gym du visage ne présente que des avantages : c’est facile, c’est amusant, c’est intelligent, c’est efficace et c’est gratuit.
Cela ne nécessite que ce que la nature nous a donné sans aucun matériel spécialisé.
Il suffit de comprendre que nous avons sur le visage, des muscles que l’on peut faire travailler exactement comme ceux de notre corps, par des exercices de tension et de relâchement répétés et qui, comme pour notre corps, vont retendre les fibres musculaires.
Ce travail va conjointement faire regonfler les capillaires des muscles, et donc re-drainer le derme, apportant ainsi oxygène et micronutriments à la peau, et relançant la production du collagène et de l’élastine. Tout ce dont nos peaux fatiguées se trouvent privées à cause d’une hygiène de vie défaillante ou précaire, le soleil, la cigarette et bien sur, la perte lente des hormones féminines à la ménopause.
Le seul inconvénient réside, peut être, dans le fait que comme pour l’entretien du reste du corps, il faut un peu de volonté et d’assiduité pour pratiquer régulièrement. Car les résultats ne seront visibles et appréciables qu’au bout de plusieurs séances de 10 exercices tension/relâchements répétés 3 à 4 fois par semaine au début… Ensuite il ne s’agira que d’entretenir les résultats constatés.

Quelle est la différence entre votre méthode et celle de la japonaise Fumiko Inudo ?

Il n’y a pas vraiment de différence… la particularité de la technique proposée par Fumiko réside uniquement dans le support ; quand moi j’avais déjà expliqué la méthode dans un ouvrage paru en 2005, Fumiko a proposé une version sur console Nintendo. Certes je ne peux pas dire que j’ai quelque chose à reprocher aux exercices proposés à l’exception du fait que, faire ses exercices devant une console, peut être perçu comme un jeu et non comme un travail conscient et appliqué qui nous implique. Je crois qu’à travers le jeu, on ne peut acquérir la « conscience » de faire pour soi ce que personne ne peut faire pour vous, à part le chirurgien bien sûr. C’est cette implication et cette conscience qui coordonnent parfaitement nos muscles et notre mental qui me paraît essentiel pour la réussite de la méthode.

Trois exercices résumés pour vous donner envie d’aller plus loin…

Chaque exercice doit être répété 10 fois de suite, en tenant la position donc la tension musculaire chaque fois 5 secondes. Lorsque vous débuterez, si vos muscles sont déjà en perte de tonus, faites les exercices tous les jours ou au minimum une fois tous les deux jours pendant deux semaines. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à entretenir une à deux fois par semaine car « le muscle a une mémoire »… Et si vous ressentez des picotements, des sensations de légères brûlures pendant les exercices, ne vous inquiétez pas c’est normal, c’est même la preuve que vos muscles travaillent et que vous faites bien l’exercice.

1- Les yeux

Pour tonifier la paupière supérieure, commencez par ouvrir et fermer les yeux plusieurs fois de suite. Laissez alors votre paupière supérieure tomber naturellement sur votre paupière inférieure. Puis, forcez sur vos deux paupières, en plissant très fortement les yeux. Le deuxième temps de cet exercice sera alors, d’ouvrir très grand vos yeux en forçant sur la paupière supérieure- comme si vous vouliez faire toucher vos cils à vos sourcils
Répétez plusieurs fois de suite. Il sera efficace quand vous pourrez voir le blanc de l’œil au dessus de votre iris. A ce moment là, refaites-le dix fois de suite et tenez la tension de la paupière grande ouverte au moins cinq secondes.

2- L’ovale du visage

Pour redonner de la fermeté à votre cou, appuyez très fortement le menton sur votre poing et exercez une pression comme si vous vouliez le repousser. A faire dix fois de suite, tenir cinq secondes et relâcher.

3- Le contour de la bouche

Repoussez vos lèvres très fortement vers l’avant, comme si vous vouliez envoyer un baiser loin devant vous. Tenez cette position cinq bonnes secondes et relâchez. Cet exercice est à faire dix fois de suite.