Etre une Femme

‘Hâler in’ Bronzez de l’intérieur

Publié le
‘Hâler in’ Bronzez de l’intérieur

Les adeptes de la bronzette n’ont cure d’aucun avertissement sur les dangers du soleil et de ses méchants UV. Peu importe, il faut que la peau brunisse et se dore à souhait. Donc voici ce que je vous propose comme alternative aux longues heures d’exposition : mangez soleil. En choisissant convenablement les aliments qui garnissent votre assiette, vous pouvez accélérer le processus de bronzage et vous aurez donc besoin de moins de temps pour obtenir le

par Hajer Missaoui

Ce qu’il me faut :

Du bêta caroténe

Il appartient à la grande famille des caroténoïdes. Egalement appelé provitamine A, il est l’allié par excellence d’un bronzage réussi. Il va permettre la production de vitamine A au niveau de l’organisme et favoriser ainsi la coloration cutanée par stimulation de la production de la mélanine. Ses propriétés antioxydantes vont aussi lui permettre de protéger la peau contre le vieillissement prématuré.

Je le trouve dans…

Les carottes bien sur, mais aussi le brocoli, le poivron, la tomate, les abricots, le melon, la courgette, l’épinard, le chou vert ou encore la patate douce.

Commencez votre cure un mois à l’avance, l’effet est très progressif mais visible.

Préférez les fruits et légumes mûrs car leur teneur en bêta carotène est plus importante.

De la vitamine A

Elle va jouer un rôle dans l’activation du bronzage, qui sera plus rapide et plus intense, en stimulant la production de mélanine, mais aussi après car elle est réputée pour ses vertus réparatrices et assouplissantes pour les peaux malmenées par le soleil.
Je la trouve dans…
Elle est abondante dans le foie, le jaune d’œuf, le poisson gras, ainsi que le beurre, les fromages, le lait et le jaune d’œuf. On en trouve également dans la pêche et le melon.

De la vitamine E

Bien qu’elle n’ait pas d’effet direct sur votre bronzage, la vitamine E possède de nombreuses propriétés qui la rendent indispensable lorsque vous êtes exposée au soleil. En effet, son action antioxydante va lui permettre de préserver l’intégrité des cellules cutanées et de ralentir le processus de photovieillissement et donc l’apparition des rides. En post exposition, elle constitue aussi un excellent soin cicatrisant et réparateur.

Je la trouve dans…

On la retrouve essentiellement dans les huiles végétales, notamment celle de germe de blé, de tournesol et de maïs, mais aussi dans les amandes et les noisettes, le kiwi et les petits pois.

  • Du sélénium

Cet oligo-élément va préparer l’épiderme à l’exposition solaire tout en l’aidant à se défendre des méfaits des UV et ce, grâce à ses vertus antioxydantes. La peau fortifiée, va bronzer plus rapidement et de façon plus intense tout en étant protégée contre la formation des radicaux libres.

Je la trouve dans…
Les apports majeurs proviennent des crustacés, fruits de mer et poissons. Les champignons, l’ail et l’oignon, et les céréales complètes sont aussi de bons pourvoyeurs en sélénium. Noix, noisettes et amandes ne seront pas de refus.

Ce que je dois éviter

Les psoralénes:

Ce sont des substances qui en dehors d’une exposition au soleil, sont anodines et se transforment en produit très toxiques par photoactivation. Il faut donc éviter de consommer de grandes quantités de céleri ou de fenouil (légume qui naturellement n’est pas de saison), car ils risquent de sensibiliser la peau et favoriser les coups de soleil.

La vitamine C:

Excellent antioxydant et préconisé dans la lutte contre les radicaux libres, elle va cependant retarder le bronzage. Pas la peine donc de siroter à longueur de journée des citronnades ou encore de courir désespérément derrière les dernières oranges sur les étals du marché si vous voulez forcer sur le teint hâlé.

Et les compléments alimentaires dans tout ça ?

Les compléments alimentaires ‘solaires’ vont apporter un condensé de ces vitamines et oligo éléments qui accélèrent le bronzage et protègent la peau contre la production de radicaux libres et donc du vieillissement cutané.

Quelque soit le fabricant, les caroténoïdes, le sélénium, et les vitamines A et E ne manquent pas à l’appel, seules les concentrations vont différer. Les cures sont à commencer un mois avant le début de l’exposition, alors si vous n’avez pas le temps d’agrémenter votre assiette, ça reste toujours une excellente alternative.

Hâlé au thé

Le thé ne va pas accélérer votre bronzage mais il va vous permettre de le garder plus longtemps.

Faites infuser trois sachets de thé nature dans un demi litre d’eau bouillante pendant un bon quart d’heure et laissez refroidir. Ajoutez ensuite le jus d’un demi citron. Appliquez la préparation le soir après la douche, et vous conserverez votre joli teint doré. Conservez-la de préférence au frais.