Etre une Femme

J’autobronze sans dégât

Publié le
J’autobronze sans dégât

C’est le printemps, les gros pulls vont au placard et les petites tenues reprennent le dessus. Et votre peau blafarde vous agace. Vous mourrez d’envie de la dorer avant l’heure des plages estivales avec ces fameux autobronzants mais la peur des ratages vous a toujours fait renoncer. Alors si vous n’avez pas envie de vous en priver, suivez nos conseils et affichez fière mine.

par Hajer Missaoui

❖ Comment ça marche ?

Les autobronzants contiennent la dihydroxy acétone, ou DHA, qui va oxyder les couches superficielles de l’épiderme et lui donner un hâle dont l’intensité va dépendre de la concentration en produit. Rien à voir bien sûr avec le processus de bronzage naturel, et c’est d’ailleurs ce qui le rend peu durable. Il tient en moyenne quatre à six jours après lesquels, l’opération doit être renouvelée.

❖ Que dois je utiliser ?

Il faut d’abord opter pour la bonne teneur en actifs. Les peaux claires devront utiliser une concentration de 2,5 à 3 % et les mates, 5 %. Privilégiez les produits contenant des agents hydratants, particulièrement pour le visage, dont la couche supérieure de l’épiderme est très exposée à un dessèchement. Les autobronzants se déclinent sous différentes présentations. Les sprays sont très pratiques pour une application rapide sur le corps et le temps de séchage est court, mais attention à bien savoir les manier car le risque d’effet tache et d’en mettre partout est assez important. Les gels et les mousses aussi sont indiqués pour tout le corps, surtout pour les peaux à tendance grasse. Leur texture permet une fluidité de manipulation et la pénétration cutanée est rapide, par contre, ils contiennent généralement peu d’actifs hydratants. Les crèmes sont généralement réservés au visage et au cou et les laits aussi bien ces zones que le reste du corps. Ils ont l’avantage d’être riches en agents hydratants, et donc de convenir aux peaux les plus sèches, mais leur temps de pénétration est assez long.

❖ Comment préparer ?

Pour que votre ‘auto bronzage’ soit réussi, la préparation avant application est très importante. Donc une semaine avant de commencer la cure hâle doré sans soleil, exfoliez convenablement deux ou trois fois votre peau, en insistant sur les genoux et les coudes, et en réservant le dernier gommage pour la veille du jour J. N’oubliez pas de l’hydrater aussi de façon plus poussée. Elle sera plus souple, plus lisse et plus fine pour recevoir l’autobronzant de façon homogène et obtenir une coloration uniforme. Si vous comptez vous épiler, faites le au moins vingt quatre heures avant.

❖ Comment appliquer ?

L’autobronzant s’applique sur une peau propre et bien séchée. Les gestes doivent être rapides pour que le temps de pose soit égal pour toutes les parties du corps. Appliquez le produit en massant et en étirant avec le creux de la main de façon régulière pour éviter l’effet grosse tâche. Réduisez les quantités au niveau des genoux et des coudes car la peau y étant plus épaisse, elle se colorera plus intensément. Evitez surtout de tapoter, vous risqueriez de laisser des traces. Tout de suite après, utilisez un coton humidifié pour essuyer les sourcils, la racine des cheveux, et les talons. N’oubliez pas bien sur de vous laver les mains, et de brosser vos ongles, ça vous évitera bien des surprises.Laissez agir plusieurs heures puis prenez une douche pour enlever le surplus de produit.

❖ Comment entretenir ?

Pour que votre joli hâle ne ternisse pas, renouvelez l’application une fois à deux fois par semaine. Plus la peau est hydratée et meilleure sera la tenue de la coloration. Donc choisissez un bon lait et évitez les après-solaires, qui sont des soins spécifiques de l’après-exposition solaire, ce qui n’est pas votre cas et donc trop gras pour la circonstance.

❖ Des bavures ?

Si malgré tout vous avez mal étalé votre autobronzant et que vous finissez par vous retrouver avec des traces oranges ici et là sur le corps et surtout sur le visage, pas de panique, ce n’est que temporaire. Ceci dit, pas besoin de se ridiculiser. Une exfoliation régulière des zones sinistrées réparera rapidement les dégâts. En attendant, que ça disparaisse, vous pourrez toujours utiliser de la poudre solaire pour unifier votre teint. Par contre, évitez les fonds de teint foncés, le résultat n’a rien de naturel et vous risquez d’attirer encore plus l’attention sur vous.

❖ Infobulles

Pour être sure d’avoir choisi le bon produit, testez le sur un coin de peau caché avant de l’appliquer sur tout le corps. Les autobronzants ne sont pas des produits de protection solaire, ils n’ont pas d’effet photoprotecteur. Donc même si votre peau parait bronzée, il ne faudra pas oublier de la protéger du soleil ■