Etre une Femme

C’est l’été j’en profite pour lâcher prise

Publié le
C’est l’été j’en profite pour lâcher prise

On a parfois tendance à faire des vacances d’été l’objet de toutes nos envies après une longue année de travail: décompresser, profiter de sa famille, de ses amis, faire la fête, aller à la découverte de nouveaux endroits…sont autant de choses qu’on aimerait réaliser. Et pourtant l’été arrive et on est souvent déçu de ne pas avoir su savourer son congé et on se dit « et si j’avais su profiter des vacances comme il faut, je serai plus reposé. »

Ces réactions sont naturelles et reflètent votre grand besoin de profiter de la période estivale pour recharger vos batteries avant la rentrée.
Ce que vous recherchez en priorité c’est d’être plus proche de vous-même, de votre famille, de vos sensations, de vos émotions et de vos sentiments.
Et si en apprenant à lâcher prise, vous appreniez à profiter de l’instant présent ? Au final, vous seriez délicieusement régénéré et reposé.

Salima Ben Romdhane Docteur en pharmacie Coach professionnel et personnel

Se simplifier la vie pendant ces congés signifie accepter de perdre certaines habitudes de vie qu’on a instaurées pendant toute l’année. Si pendant toute l’année, vous avez l’habitude de manger à des heures fixes et équilibré, de coucher les enfants à des heures fixes, si vous avez l’habitude de vous coucher et de vous réveiller à des heures fixes, si vos courses doivent toujours être faites le dimanche…accepter de vivre sans ces habitudes, c’est aussi vous libérer de vos contraintes.

N’ayez pas peur que les enfants prennent de mauvaises habitudes, ils ont eux aussi besoin de changer de rythme et de profiter des vacances pour se reposer. Pas la peine de leur surcharger leur journée de programmes, vous vous fatiguez et puis vous n’avez aucune garantie qu’ils s’amuseront plus qu’à la maison. Ce temps passé chez eux, même s’il vous semble qu’il s’ennuie sont des moments privilégiés où l’enfant s’écoute, se sent libre, crée et se détend. Alors oubliez, le temps des vacances, le mythe de l’enfant et du parent parfaits et puis soyez assuré qu’à la rentrée, ils reprendront leurs bonnes vieilles habitudes et ils redeviendront des enfants modèles et vous des « super-parents ».
Entre temps, respirez, la vie est belle.

Des moments rien que pour vous ….

Toute l’année vous êtes sollicité de toute part, entre les obligations familiales et professionnelles … vous vous aménagez rarement des moments rien que pour vous. Et pourtant,se retrouver seul quelques minutes par jour est un excellent moyen de s’écouter et de se ressourcer. Prendre le temps d’être en sa propre compagnie peut se faire de différentes manières, l’essentiel étant de se faire plaisir. A chacun ses envies : prendre un café sur une terrasse, faire de la marche, faire une sieste sur la plage, méditer, bouquiner, écouter de la musique…les occasions sont nombreuses, à vous de les provoquer.

Oui aux mails et aux coups de téléphone professionnels… mais!

Quand on travaille pour son propre compte ou qu’on est parti en vacances en laissant des dossiers à suivre, il est parfois moins aisé de s’aménager de longues périodes sans être dérangé par un coup de fil professionnel ou sans être tenté de lire et de répondre à ses mails. Oui,il n’est pas interdit de le faire mais le tout est de le faire avec modération et de choisir le moment dans la journée pour le faire. Ne vous laissez pas envahir. Sachez dire stop. Donnez-vous des limites à ne pas dépasser, par exemple, se fixer une heure le matin au réveil et une heure le soir avant de sortir et le reste du temps vous décrochez, vous n’êtes plus là. Si jamais vos vacances sont courtes, mettez-vous totalement off, le monde ne s’arrêtera pas de tourner sans vous. Et si vous y arrivez, surtout faites-le sans culpabilité, sinon autant continuer à travailler, ça reviendrai au même.

Vous n’avez rien programmé cette semaine… et alors ?

Un des moyens de lâcher prise pendant les vacances est le fait de se laisser aller au gré du vent, des rencontres, des envies. Alors ne soyez pas toujours dans le souci de l’organisation et de la planification de vos journées. Apprendre à savourer des moments où vous ne faites rien, où vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, où les enfants s’ennuient à la maison c’est aussi un excellent moyen de se détendre et de se laisser vivre. Passer de bonnes vacances ne signifie par forcément avoir des programmes riches et variés du matin au soir.

Il est important de sortir du système qui vous dicte ce qu’il faut faire, ou ce que vous devriez faire ou ce qu’il serait mieux de faire…pour apprendre à être. Prendre du plaisir, c’est être soi-même et c’est choisir ce qu’on veut faire sans obligation, sans culpabilité et sans stress.

Ecoutez-vous davantage. Si vous avez envie de traîner en pyjama à la maison avec vos enfants toute la journée et que cela vous fait du bien… ne vous en privez pas. Si vous avez envie de faire la grasse matinée alors que les enfants s’ennuient toute la matinée sans programme, c’est aussi votre droit. Personne n’est là pour vous juger, c’est vos vacances, vous en faites ce que vous voulez! Par contre, rien ne vous empêche d’être à l’affût des programmes qui peuvent vous intéresser et de les programmer. Programmer oui mais sans stress. Si vous voulez sortir ou programmer quelque chose, vous n’aurez que l’embarras du choix, alors laissez-vous la possibilité de choisir la compagnie, le lieu, le jour…faites-vous plaisir avant tout.

Comment cultiver la gratitude chaque jour ?

Au réveil, apprenez à apprécier les petits instants passés dans votre lit,avec vous-même ou entouré de vos enfants. Lâcher prise, c’est aussi remercier la nature pour tout ce qu’elle vous offre de beau : la santé, un toit, un travail, une famille… C’est d’autant plus appréciable pendant les vacances quand on a la chance de prendre du temps pour soi. Profitez-en donc pour vous recentrer sur vous-même et réapprendre à apprécier les petites choses de la vie, c’est aussi ça la gratitude.Le fait de savourer les choses les plus simples, comme un câlin, une sieste, un moment de détente ou de jeu partagé avec vos enfants, une petite marche sur la plage, un coup de fil passé à un(e) ami(e), vous recentre sur l’essentiel. Sourire et dire merci à la vie est aussi un bon moyen d’en recevoir encore plus en retour, tel est le pouvoir de la gratitude.

Et pour ceux qui n’ont pas la chance de partir en vacances l’été…

Il peut vous arriver de ne pas pouvoir prendre de vacances cet été (nouvelle prise de poste, charge de travail trop importante, travail saisonnier …) ce n’est pas la fin du monde car l’été apporte toujours avec lui un souffle nouveau qui ressource. On n’est plus emmitouflé dans nos vêtements d’hiver, on apprécie l’effet du beau temps sur notre moral, on fait plus attention à notre apparence, on porte des couleurs,on profite de la lumière des longues soirées d’été et on fait de vraies coupures pendant les week-ends, les loisirs sont également plus nombreux. Tous ces facteurs font qu’il y a malgré tout une coupure qui fait que vous prenez toujours un peu plus de temps pour vous recentrer sur vous-même, pour profiter des plaisirs de la vie et ça vous régénère.