Etre une Femme

Les vertus du jeûne

Publié le
Les vertus du jeûne

«Non je n’ai pas besoin de souffrir et d’avoir faim, pour comprendre que les pauvres et les démunis souffrent…». C’est ce que vous vous dites peut-être, pour vous convaincre de ne pas faire le jeûne. Pénible quand même en été…Et puis «Comment travailler et assurer au bureau, sans le café du matin. Non ce n’est pas possible ! ». Et si vous appreniez que 3 semaines de jeûne par an, c’est 6 années biologiques de vie en plus ? Vous changeriez peut-être d’avis…

par Sondes Khribi Khalifa

La faim

La sensation de faim ne va pas beaucoup durer rassurez-vous. Car le corps est une machine très intelligente. Il va vite changer de comportement, et arrêter de vous envoyer des signaux de faim, si vous vous mettez bien en tête que vous allez vous abstenir de manger et de boire jusqu’au coucher du soleil. Car, oui le psychologique et le mental ont leur poids dans le bon ou le mauvais déroulement de la journée du jeûneur. Plus vous vous préparez à cette pratique, plus vous êtes convaincu (e) d’emblée de ses bienfaits, plus la chose sera facile pour vous. Le mental et l’organique sont intimement liés.

Des vertus confirmées

Les vertus du jeûne sont connues et reconnues depuis l’Antiquité même, par bien des civilisations, dans lesquelles la pratique du jeûne était répandue. Mises à part les religions qui préconisent presque toutes un jeûne plus au moins prolongé. Ce qui est nouveau peut-être, c’est que la science nous confirme, de plus en plus, les vertus extraordinaires de cette pratique, non pas barbare comme le supposent les personnes qui veulent éviter de souffrir…mais saine et naturelle. On vit mieux et plus longtemps avec le jeûne, en moyenne 6 années biologiques pour trois semaines de jeûne. Et ceci grâce à la détoxification profonde qui va purifier votre organisme des toxines et radicaux libres qui se seront accumulés, et qui sont la première cause de vieillissement.

Comment manger ?

Le comportement alimentaire que vous aurez au mois de Ramadan déterminera en bonne partie l’efficacité du jeûne que vous allez entreprendre. Evitez les plats très salés, très gras, privilégiez les légumes, les grillades, les céréales complètes qui rassasient et qui sont riches en fibres en plus. Essayez de mettre toute votre ingéniosité de cuisinière dans les salades, la multitude de couleurs naturelles de la tomate, du chou ou de la carotte, vous permet également de ravir les yeux de vos invités. Pensez à changer vos habitudes de rupture du jeûne, pour manger très léger à ce moment-là, des dattes et un verre de lait caillé idéalement, faire quelques pas, ou faire votre prière, et ensuite entamer le dîner. Et surtout pensez à donner. Rendez-vous bien compte que des personnes ont toujours faim aujourd’hui en Tunisie, de jour comme de nuit. Pensez à eux en ce mois de Ramadan. La nature n’aime pas les excès, à quoi bon préparer une multitude de plats, pour en jeter le un quart (c’est en moyenne ce qu’on jette dans les pays développés, comme dans les familles ayant un niveau de vie correct en Tunisie….), alors que des personnes dans votre quartier même, ont faim ?!

La soirée

Le pire ennemi du jeûne du mois de Ramadan, c’est l’excès. Si vous passez la soirée à manger des sucreries, à boire café après thé, après citronnade, etc. Vous allez dans le sens contraire de ce que vous entreprenez pendant la journée et non seulement vous risquez de prendre du poids, mais aussi de casser l’ensemble du processus de détoxication de votre corps et de votre système digestif.

Essayez plutôt de passer des soirées sereines, de boire le maximum d’eau, de faire des balades à pied, en respirant un air frais de bord de mer. N’accumulez surtout pas les feuilletons télé et les gâteaux, en restant allongé sur la chaise longue ! Enfin, la pratique de la méditation, sous quelque forme que ce soit, sous la brise d’été en soirée, sera très bénéfique pour compléter le processus d’assainissement du corps entrepris en ce mois de Ramadan.

Le jeûne permet de renouer avec le corps

Une autre vertu du jeûne et non des moindres, est celle de pouvoir renouer avec son corps, avec les sensations physiques, celle de la faim, d’envie de manger, ou de satiété. Sensations beaucoup oubliées à l’heure d’aujourd’hui. Notre rapport à la nourriture n’est pas très sain en effet, nous mangeons plus par envie compulsive, pour répondre à des besoins et des tensions psychologiques, que par besoin réel ou faim. D’où les nombreux problèmes de boulimie, d’obésité, comme d’anorexie, etc. Alors vivement le mois de Ramadan, pour rompre ce cercle vicieux, et rétablir un équilibre et un rapport sain à la nourriture. Celui du bon sens tout simplement.

Le jeûne pour rompre avec ses addictions…

Le jeûne s’avère être une des meilleures techniques pour se débarrasser de toutes les addictions que vous avez, tabac, café, ou autres. Il faut savoir que le volet psychologique dans le jeûne est fondamental. En vous préparant mentalement, quelques semaines à l’avance, à passer un petit mois, sans tabac par exemple, vous aurez déjà vaincu une partie de votre dépendance.

Le poids de la confiance en soi est capital dans toute démarche de rupture avec une quelconque dépendance.

Et le jeûne a ceci d’intéressant, qu’il vous emmène au-delà de vos limites, ou de vos limites classiques. En temps normal, s’il est déjà 15 h et que vous n’avez pas encore déjeuné, vous êtes furieux et affamé ! Pendant le mois de Ramadan, c’est différent… Car votre mental « sait » déjà qu’il va devoir attendre plus longtemps, du coup, et comme par magie, il a plus d’endurance. Voyez que c’est simple alors, le corps humain est capable de bien des performances, il faudrait simplement qu’il y croit. Le croyez-vous déjà ?

Le pire ennemi du jeûne du mois de Ramadan, c’est l’excès.

Le jeûne c’est une détoxification profonde qui va purifier votre organisme des toxines et radicaux libres qui se seront accumulés, et qui sont la première cause de vieillissement.

La sensation de faim ne va pas beaucoup durer rassurez-vous. Car le corps est une machine très intelligente. Il va vite changer de comportement.

Privilégiez les légumes, les grillades, les céréales complètes qui rassasient et qui sont riches en fibres.