Etre une Femme

Mettez du baume… à vos lèvres

Publié le
Mettez du baume… à vos lèvres

On a toutes eu à un moment ou un autre la très désagréable sensation que nos lèvres avaient décidé de nous mener la vie dure et de nous gâcher la beauté et l’éclat de notre sourire charmeur, un tantinet aguicheur. En fait, ce n’est pas vraiment de leur faute. C’est plutôt nous qui avons tendance à les négliger. Petite parenthèse pour faire la paix avec elles

par Hajer Missaoui

Une sensibilité «à fleur de peau»
Les lèvres, utilisées pour manger, parler, sourire ou séduire (on se comprend, n’est-ce pas?), ont une peau dont la structure diffère totalement de celle du visage. Elle est cinq fois plus fine que cette dernière et ne présente ni glandes sudoripares ni glandes sébacées pour assurer sa nutrition et son hydratation. De plus, sa couche cornée quasi inexistante et son film hydrolipidique perméable ne sont d’aucun recours pour protéger les lèvres des perpétuelles agressions extérieures auxquelles elles sont soumises. En effet, vent, pluie, froid, soleil ou encore alimentation, tout est prétexte pour que cellesci se dessèchent, se fendillent, se gercent et tiraillent. Heureusement que de petits gestes simples et des produits adaptés sont là pour réparer les dégâts ou encore mieux, les éviter.
Eliminer les petites peaux mortes
Que ce soit pour appliquer des soins ou un rouge à lèvres, les petites peaux mortes, outre leur côté on ne peut plus inesthétique, sont gênantes. Les baumes pénètrent mal, leur efficacité s’en retrouve réduite, et les rouges à lèvres s’effilochent rapidement, laissant un aspect totalement disgracieux. Un petit gommage pour les éliminer n’est pas de refus. Une à deux fois par semaine, frottez vos lèvres avec une brosse à dents souple. Vous pouvez également préparer votre petite potion de gommage magique à la maison. Rien de plus simple: mélangez du sucre granulé avec de l’huile d’olive ou de l’huile d’amande douce et le tour est joué.
Hydrater, un geste essentiel
On pense à boire beaucoup d’eau et à manger convenablement pour hydrater et nourrir notre corps, à se tartiner le visage de crème hydratante mais on oublie souvent que nos lèvres aussi en ont besoin. Pensez donc à choisir des baumes à lèvres enrichis en agents nutritifs et revitalisants. Le beurre de karité ou de cacao, le miel, mais également la vaseline et la glycérine feront très bien l’affaire. La vitamine E, outre sont action nourrissante, est également réparatrice au même titre que l’allantoïne.
Protéger pour limiter les dégâts
De la même façon qu’on pense à se couvrir en sortant pour se tenir bien au chaud, il est primordial de se protéger les lèvres du froid. L’huile d’olive ou d’amande douce et la cire d’abeille sont idéales pour cela.
Bannir les mauvais réflexes
Quand nos lèvres sont desséchées, on a toutes le réflexe de les mordiller ou de les humecter d’un petit coup de langue. Terrible erreur puisque ces gestes en apparence anodins fragilisent encore plus nos lèvres en les exposant aux enzymes digestives contenues dans la salive. Si vos lèvres sont abîmées, sacrifiez même momentanément votre rouge à lèvres bordeaux, brun ou violacé car les pigments foncés réagissent chimiquement avec la peau des lèvres, la desséchant encore plus. Les aliments acidulés (vinaigre, tomates, agrumes), salés (fruits secs, variantes) mais également les boissons trop chaudes (thé, tisane, café) sont à proscrire, car ils amplifient la sensation de sécheresse, surtout pendant les épisodes de gerçure de vos lèvres. La cigarette, avec sa fumée et sa nicotine, ralentit le processus normal de cicatrisation des lèvres. Vous êtes prévenues, alors vous savez ce qui vous reste à faire et surtout, souriez, la vie est belle.