Etre une Femme

Oups, j’ai un bouton !

Publié le
Oups,  j’ai un bouton !

Vous croyez avoir dépassé le cap des 20 ans et échappé à l’acné ? Ce n’est pas toujours le cas pour certaines ! Eh bien, figurez-vous, chères mesdames que l’acné peut apparaître un peu en retard et venir se pointer en plein visage à l’âge de 25-30 ans, voire plus. Mais à quoi est due cette acné tardive ? Est-ce que ça se traite ? Et quels sont les gestes à adopter pour garder la peau nette ?

par Saima Ksibi

Pourquoi ces boutons d’acné apparaissent à l’âge de 25-30 ans ?

Les femmes, en général, sont souvent plus exposées aux poussées de boutons d’acné à l’âge de 25-30 ans et plus. Certaines d’entre elles n’ont jamais eu affaire aux boutons durant l’adolescence et se retrouvent adultes, à en souffrir !

A part le fait d’avoir une peau grasse de nature et susceptible d’être victime d’acné, les raisons de ces poussées tardives de boutons sont notamment la variation de la concentration hormonale due aux règles dans un premier temps, qui engendrent des boutons périodiques pendant la période de menstruations. Mais aussi la baisse de la production d’œstrogènes et tous les déséquilibres dus à la ménopause.

Dans un deuxième temps, l’hygiène de vie intervient : stress, tabac, pollution et nourriture peu saine sont généralement des déclencheurs de boutons pour les adultes.

Méfiez-vous aussi des produits cosmétiques inappropriés, trop huileux, trop gras et comédogènes, et de l’abus de maquillage, ils ne font qu’aggraver la situation.

Quelle est la différence entre les boutons de l’adolescence et l’acné adulte ?

L’acné des adultes est généralement moins sévère que celle des adolescents : les boutons et les comédons sont moins nombreux et moins inflammatoires et se situent plutôt sur le pourtour de la bouche, sur le menton et le long de la mâchoire pour les femmes, alors que pour les adolescents, l’acné est plus étendue, plus sévère.

Mon traitement au quotidien :

Si votre acné commence à vous causer une grand gêne, n’hésitez pas à consulter un dermatologue afin de vous prescrire un traitement, sinon une bonne hygiène de vie serait parfaite pour lutter contre l’acné :

– Une alimentation saine et équilibrée : Pensez à une alimentation équilibrée et riche en zinc. L’apport quotidien en zinc peut avoir des effets anti-inflammatoires et antibactériens. C’est un stimulateur des défenses immunitaires et aide donc à lutter contre les microbes qui menacent la peau. Les aliments à privilégier sont notamment les épinards, les fruits de mer, les champignons et les aliments riches en oméga 3 et 6, comme les poissons gras et les huiles végétales.

– Une protection contre les rayons UV : Il est très important de protéger la peau acnéique contre le soleil, d’appliquer un écran solaire quotidiennement afin d’éviter les risques d’hyperpigmentation.

– Une hygiène indispensable : Veillez à l’hygiène de vos accessoires de maquillage et vérifiez vos produits, lavez bien vos pinceaux avant de les utiliser et vérifiez les dates de péremption.

– Bien choisir les produits cosmétiques : faites attention à la composition et évitez tout ce qui peut boucher les pores comme les huiles minérales et la paraffine. Optez aussi pour des produits non comédogènes.

– Nettoyer la peau matin et soir : N’oubliez surtout pas qu’une peau acnéique est une peau sensible qui nécessite beaucoup de soins. Le matin, lavez votre visage avec un gel moussant et le soir, commencez par débarrasser votre peau des résidus de maquillage à la surface de la peau. Pour ceci, utilisez une huile démaquillante, un lait ou une eau micellaire. Evitez les formules trop agressives qui contiennent de l’alcool ou des sulfates.

– Débarrasser la peau des cellules mortes : Ne zappez pas le gommage, mais n’en abusez pas non plus ! Utilisez un produit exfoliant doux si vous n’aimez pas la sensation de gommage et faites suivre le gommage par une application de masque nourrissant.