Etre une Femme

Perdre du poids, durablement!

Publié le
Perdre du poids, durablement!

Pour vouloir changer quoi que ce soit dans la vie, il faut un déclic, un moment où l’on se dit « basta!, il faut que ça change, je ne peux plus continuer comme ça, d’autres y sont arrivés alors pourquoi pas moi? »

par Faten Abdelkefi

Pour ma part, le déclic est arrivé lors de mon dernier voyage. J’avais remarqué que je ne pouvais plus faire tout ce que je faisais avant quand je voyageais! Escalader des marches, faire les musées pendant des heures, faire les files d’attente pour une exposition ou un spectacle…

J’ai souffert durant ce dernier voyage, il fallait que je me pose toutes les 20 minutes, je transpirais comme un cheval et j’étais essoufflée! Le comble, c’est qu’en remontant à bord, je me jetais sur le buffet de la croisière (ils ont des buffets à ne plus en finir tout au long de la journée et un dîner gastronomique le soir ), et je mangeais comme un ogre! Une petite voix dans ma tête me disait: « tu es en voyage, tu ne dois pas te priver, ce n’est qu’une petite semaine et après tu pourras reprendre le régime, on ne fait pas de régime en voyage! ». Une autre voix me disait: « arrête de te goinfrer, il y a des aliments sains que tu peux manger, les kilos que tu vas prendre mettront du temps à disparaître », mais non, c’était toujours la première voix qui l’emportait! Le soir, il fallait être « bien habillée » pour le dîner, et je me rappelle que les derniers jours, je ne pouvais même plus tenir sur mes hauts talons!
Nous sommes rentrés le 4 septembre, je me suis pesée le lendemain et j’ai pu constater les dégâts: 105 kg, soit 5 kilos de pris pendant la croisière! J’ai 48 ans, je suis mère de trois enfants et je me suis dit qu’à ce rythme, je ne serai peut être plus là pour les marier et voir leurs petits-enfants!

Le régime Thonon

Le 6 septembre, j’ai commencé à faire attention, et puis je tombe tout à fait par hasard sur LE régime Thonon, qui promettait -10kg au bout de 14 jours, je l’ai fait, à la lettre et je suis arrivée à perdre 7 kg en tout! Le régime Thonon est trop strict, c’est un régime hyper-protéiné avec quelques légumes et fruits, il est à faire une seule fois dans la vie! J’étais tout le temps fatiguée, mais j’ai tenu bon! Et sept kilos de moins, cela vous donne des ailes!

La chrono-nutrition

Après le régime Thonon qui m’a permis de m’alléger un peu, j’ai commencé à faire des recherches sur l’alimentation et la nutrition sur le net! Je suis tombée sur la chrono-nutrition et je l’ai essayée. Il s’agit en gros de manger gras le matin (pain, œufs, fromages et jambon, pas tous à la fois bien sûr), dense à midi (viandes, féculents, céréales), sucré au goûter (fruits, fruits secs, chocolat) et léger le soir (légumes et poisson) ! Cela a marché au début, j’ai continué à perdre du poids mais pas beaucoup, et les repas n’étaient pas variés du fait que j’avais rarement envie de manger le soir, donc souvent pas de légumes ni de poisson!

Le rééquilibrage alimentaire

J’ai alors migré vers le rééquilibrage alimentaire qui consiste à manger un peu de tout mais avec raison! Les hashtags sur Instagram et les photos avant/après d’anciennes obèses m’avaient beaucoup aidée! Une journée type de rééquilibrage alimentaire consiste à manger des fruits, et céréales le matin avec une portion de fromage ou un laitage, de la viande ou du poisson accompagnés de crudités et de féculents à midi, une collation au goûter et quelque chose de vraiment léger le soir, genre soupe ou grillade ou légumes! C’est comme cela aussi que j’ai appris qu’on ne perd pas tous ses kilos en un clin d’œil et qu’il fallait être patient!

Un repas libre dit « cheat meal » est autorisé une fois par semaine, on peut manger un hamburger, une pizza et même des chips et des pop corns. La clé de ce rééquilibrage alimentaire, c’est de se débarrasser à vie de toutes les mauvaises habitudes alimentaires, ce que nous appelons les cochonneries, sans vraiment se priver. C’est la seule façon qui permet d’éviter les régimes trop restrictifs à la suite desquels on reprend tout ce que l’on a perdu!

Exit donc les sorties restos fréquentes, les sodas, la mayonnaise, le grignotage entre les repas, et l’excès des 4 blancs, à savoir la farine blanche, le sucre blanc, le sel et le lait! On privilégie les farines complètes, noires ou aux céréales, le sucre roux ou le sirop d’agave, on diminue le sel et le lait (qui peut être remplacé par le lait de soja, de coco ou d’amandes). Exit aussi les plats préparés, les pâtisseries achetées, les friandises en tout genre! Préparer ses repas et ses desserts à la maison est primordial pour perdre du poids et le stabiliser.

Dans cette même quête de perdre du poids, je me suis réconciliée avec des aliments que je ne consommais pas, comme l’avoine, les graines en tout genre, les fruits et surtout les légumes! J’ai appris aussi à privilégier les aliments frais et bio au détriment du surgelé et des produits industriels! Et je me suis aussi réconciliée avec l’activité physique! Je me suis inscrite à une piscine où je nage deux fois par semaine, et j’ai abandonné ma voiture!! Maintenant, je ne prends plus la voiture pour aller chercher une baguette à 200 mètres de la maison, je me suis imposé 30 minutes de marche quotidiennement, mais je ne fais pas pour autant du sport intensif! Quand j’ai le temps, je vais marcher (et courir, à mon rythme) au parcours de santé, cela me fait énormément de bien, moi qui ne marchais pratiquement que lors de mes voyages!

De septembre en avril, j’ai donc perdu 25 kilos, je suis passée de l’obésité sévère au surpoids, et je compte bien me débarrasser des quelques kilos qui me séparent du « poids normal ».

Ma vie a complètement changé, mon rapport à la nourriture n’est plus le même, je ne vis plus pour manger mais je mange pour vivre, et vivre bien! Passer de la taille 52 à la taille 42 vous change la vie, le regard des autres n’est plus le même et maintenant, je peux m’habiller dans n’importe quelle boutique alors qu’avant, trouver des vêtements était un véritable parcours du combattant, pour ne pas dire un chemin de croix!