Etre une Femme

Un point (noir), c’est tout !

Publié le
Un point (noir), c’est tout !

Disgracieux, encombrants, dégoûtants, énervants… Quels adjectifs pourraient décrire ces maudits points qui reviennent inlassablement envahir notre visage ? On a beau les supprimer, ils réapparaissent, plus nombreux, persistants. Malgré les nettoyages de peau réguliers en institut. Et si le mal venait de là ?

par Hajer Missaoui

Même s’ils sont souvent pris à la légère, les points noirs ou comédons ouverts constituent en fait une forme d’acné.

❧ Noir ou blanc, un point est un point

Les noirs résultent de l’oxydation en surface de l’excès de sébum produit par les glandes sébacées et éliminé à travers les pores cutanés, d’où cette coloration noirâtre inesthétique. A l’inverse, pour les points blancs ou comédons fermés, comme le sébum n’est pas en contact avec l’air, celui-ci ne noircira pas. Ils sont généralement situés au niveau de la zone grasse du visage, front, nez et menton, mais on peut aussi les retrouver dans le dos.

❧ Pourquoi moi ?

Comme pour l’acné, certaines peaux sont plus sujettes aux invasions de points noirs que d’autres, notamment celles à tendance grasse. L’hygiène est aussi très importante car un nettoyage inadéquat ou l’utilisation de produits inadaptés peuvent se révéler comme étant des facteurs déclenchants ou aggravants. Les facteurs hormonaux, le terrain génétique, le stress et la pollution ont aussi leur mot à dire et vont jouer un rôle déterminant dans l’apparition des comédons.

❧ Je confie ma peau à l’esthéticienne

Elle va d’abord procéder à une exfoliation de la peau puis dilater les pores cutanés à la vapeur d’eau. Elle
exerce ensuite des pressions pour extirper le sébum accumulé à leur niveau puis après désinfection, elle applique un masque traitant selon le type de peau, à l’argile par exemple pour une peau grasse et termine en appliquant un soin pour « refermer » les pores. Au final, la peau est vraiment comme neuve, le teint plus éclatant, et le grain de peau affiné.
Seulement, quelques jours plus tard à peine, c’est le désenchantement total : les points noirs sont non seulement de retour, mais plus nombreux ! Ne soyez pas surprise.
La dilatation pratiquée à la vapeur est insuffisante pour ouvrir suffisamment l’abouchement de la glande sébacée et permettre de la vider complètement.
On va tout juste pouvoir éliminer une partie du sébum stocké.
Par contre, le gommage et la vapeur vont mettre à nu d’autres abouchements (cette ouverture a été élargie suffisamment pour les englober) et on aura ainsi généré d’autres pores. Donc au lieu que le sébum soit éliminé par un seul et unique canal, il passera alors par plusieurs.

❧ Alors le dermato ?

Pour ce qui est du nettoyage de peau pratiqué chez le dermatologue, il est dit « sanglant » car beaucoup plus invasif.
Il va comporter une phase initiale cruciale lors de laquelle le spécialiste élargit, généralement à l’aide d’une aiguille fine,l’abouchement de la glande sébacée, en passant bien sur par le pore qui lui est relié.
Il va ensuite utiliser un tire-comédons pour l’évider totalement de son contenu. L’intervention se termine par la fermeture de l’abouchement de la glande en resserrant les pores.
Cette technique même si elle est plus poussée et donne par conséquent un meilleur résultat, n’est pas non plus parfaite.
Même si elle nettoie en profondeur, elle ne stoppe pas l’activité de la glande sébacée qui continuera à produire du sébum et donc les points noirs finiront quand même par réapparaître. Sans compter qu’elle est vraiment agressive. Le dermatologue la réserve aux cas extrêmes.

❧ Agir sur les glandes sébacées

Pour soigner, il faut traiter en profondeur le problème du déséquilibre des glandes sébacées.Tant qu’elles continueront à surproduire du sébum, les points noirs réapparaîtront toujours.
Au quotidien, l’hygiène est importante. L’utilisation régulière de dermo-nettoyants aide à réduire la prolifération des points noirs au stade de début.
Certains produits aident à affiner le grain de peau et à réduire l’activité des glandes sébacées, donnant
d’assez bons résultats.

La photoprotection joue aussi un rôle primordial car comme on le sait, le soleil est un faux ami de l’acné. L’utilisation de crèmes à base de vitamine A ou d’acides de fruits permet de diminuer l’épaisseur de la peau et facilite ainsi l’évacuation du sébum.
Les gommages et les masques, essentiellement à base d’argile verte ou blanche, aident le traitement. Et surtout, tenez bon, on a réussi à chasser un despote, alors les points noirs, ils n’ont qu’à bien se tenir.

Notre sélection

exfoliant
Exfoliant doux aromatique aux 3 roses
Ce soin exfoliant a puisé son efficacité dans la nature pour éliminer en douceur les impuretés du visage et du décolleté. Adapté aussi bien aux peaux normales à mixtes qu’aux peaux sèches et sensibles, il contient un cocktail unique de dix principes actifs végétaux et d’exfoliants, avec en produits phares, les trois roses, blanches rouges et noires qui apaisent et adoucissent et des huiles essentielles anti stress au final, la peau est purifiée, nettoyée en profondeur, plus lisse et plus éclatante que jamais.

– En pharmacie

effaclar
Effaclar K Spécial peaux grasses
Soin rénovateur spécial peaux grasses réalise une micro exfoliation quotidienne pour corriger et transformer progressivement la surface cutanée. Dès le cinquième jour, on remarque clairement que les imperfections sont gommées, les pores désincrustés et resserrés et le grain de peau lissé. La peau est plus fine, plus nette et plus douce au toucher, le teint est clarifié et son confort amélioré.

– En pharmacie