Etre une Femme

Ramadan Chacun fait, fait, fait c’qui lui plait, plait, plait!

Publié le
Ramadan Chacun fait, fait, fait c’qui lui plait, plait, plait!

Bon, il faut avouer que Ramadan l’été, c’est beaucoup moins drôle ! D’abord, il fait chaud, on a donc davantage soif. Ensuite, niveau occupations la journée, cela frôle le zéro absolu puisque tout (ou à peu près tout, ne soyons pas mauvaise langue) est interdit ! Comme à Livret Santé nous avons aussi votre santé mentale à cœur et que nous voulons vous éviter la dépression (l’inanition, c’est bien assez !), nous avons concocté pour vous un programme sur mesure pour faire passer les journées plus vite !

par Sonia Bahi

Déjà, pour entamer Ramadan de bon pied, il faut se motiver.

Il faut vous dire que pour certains d’entre vous, il y aura à la clé, la perte de quelques kilos (de l’eau et du muscle essentiellement mais on ne va pas chipoter, hein?). Vous allez à nouveau rentrer dans ce petit jean et c’est ce qui compte. Qui se soucie de la santé quand l’apparence est flatteuse? Pour les autres qui prenez inévitablement du poids (on se demande bien pourquoi, ce ne sont quand même pas les 12 petits gâteaux ingurgités en soirée qui peuvent faire ça !), eh bien vous pourrez vous consoler avec…euh, non en fait, vous ne pouvez pas !

Vous travaillez pendant Ramadan…

L’avantage du travail c’est qu’il aide à faire passer le temps… si, si, on vous l’assure. D’abord, il y a le café du matin avec les collègues…euh, non, en fait puisque c’est Ramadan. Mais vous pouvez toujours vous retrouver autour de la machine à café et faire comme si, au moins les ragots ne sont pas proscrits… Ah, si ? C’est vrai qu’il y a cette clause en plus de jeûner de ne pas dire du mal des autres, décidément, cela se corse. Il ne vous reste plus qu’à aller vraiment travailler, vous concentrer sur une tâche fait oublier la faim et les heures interminables qui restent avant la rupture du jeûne. C’est sûr que si vous êtes infographiste et que vous devez monter un magazine de cuisine avec des photos de recettes alléchantes, vous êtes mal barré !

Le bon côté des choses c’est que pendant le mois de Ramadan, vous rentrez plus tôt à la maison…enfin techniquement, parce que c’est surtout valable pour les administrations publiques. Les boîtes (esclavagistes ?) privées font ce qu’elles veulent au niveau des horaires (et du reste aussi d’ailleurs).

Si vous faites partie des chanceux qui rentrent chez eux à 14 ou 15 heures, l’étape suivante pour passer le temps est… roulement de tambour… dormir ! Petit bémol, cela ne concerne que les hommes parce que les (esclaves ?) femmes doivent cuisiner, ce qui, comme chacun sait, est la meilleure des distractions quand on a le ventre qui gargouille !

Vous ne travaillez pas durant Ramadan !

Vous allez probablement vous faire détester par le reste des tunisiens mais pour passer vos journées, il y a un moyen très simple et très efficace : dormir. Rien de bien original me direz-vous mais vous pouvez varier les plaisirs, en passant du lit au canapé par exemple. Le must  serait un hamac ! L’idéal serait de rêver que vous êtes en train de manger, ni vu, ni connu, je t’embrouille !

Et la plage ?

On a la chance en Tunisie d’avoir des plages magnifiques. Et de prime abord, aller à la plage pour passer le temps pourrait paraître une bonne idée sauf que des créatures étranges et velues sont brusquement apparues suite à un phénomène, non moins étrange, appelé pompeusement « révolution » et qu’elles vous regardent d’une manière qu’on pourrait qualifier de tout sauf de bienveillante, surtout si vous êtes une femme et que vous avez oublié votre burqa à la maison. Cela pourrait jeter un froid sur votre baignade.

Si vous êtes à court d’idées, soyez dans l’air du temps et tricotez-vous une burqa ou regardez pousser votre barbe, cela vous permettra en plus de gagner votre place au paradis !