Mes Gosses

10 conseils pour enfants récalcitrants

Publié le
10 conseils pour enfants récalcitrants

Vous avez tout essayé avec votre enfant, mais il ne mange pas ou très peu. Ne vous inquiétez pas et ne culpabilisez surtout pas. Si sa courbe de croissance et tous les examens cliniques indiquent qu’il est normal mais qu’il refuse de manger, c’est qu’il y a bien une raison. Otite, pharyngite, poussée dentaire, … un enfant peut également refuser de manger pour s’affirmer, parce qu’il a un petit appétit ou tout simplement pour cause de grignotage. Inutile de lui faire la guerre, une « no-win confrontation », comme diraient les anglo-saxons. Voici quelques conseils pour vous aider dans cette délicate mission.

par Nadia Arfaoui

➊ Respecter les besoins physiologiques de l’enfant

Il faut prendre en compte la différence de chacun. Un enfant qui mange peu est également un enfant normal, il a seulement un petit appétit. Inutile donc de faire des comparaisons entre lui et son frère, son cousin ou son voisin. Il se bloquera encore plus et les moments de repas deviendront un véritable calvaire.

➋Eviter les grignotages

Si vous voulez que votre enfant mange bien, oubliez les petits gâteaux, les barres chocolatées, le pop corn ou les bâtons de « kaki » entre les repas.

➌ Donnez lui envie de manger

Créez des personnages ou objets rigolos avec les aliments. Faites travailler votre imagination.

➍ Ne vous focalisez pas là-dessus

Ne tombez pas dans le piège de parler constamment de son petit appétit. Il ne faut surtout pas qu’il monopolise l’attention et les discussions de toute la famille.

➎ Insistez sans forcer

Si votre enfant refuse un plat ou certains aliments, faites preuve d’un peu d’imagination en variant les modes de cuissons et les présentations. Tôt ou tard, il sera tenté de manger.

➏ Ne remplissez pas trop leurs assiettes

Une assiette pleine est pénible à voir pour un adulte. Que dire alors pour un enfant et plus particulièrement un enfant avec un petit appétit. Mettez de petites quantités dans l’assiette et laissez l’enfant réclamer de se faire resservir s’il a encore faim.

➐ Pas de chantage ni de récompenses

On oublie les « allez, une cuillère pour papa, une pour maman, une pour tonton… » et « les bravo » à chaque fois que votre enfant finit son assiette. Il ne doit pas manger pour vous faire plaisir mais pour se nourrir et être en bonne santé. On oublie également l’éternelle rengaine « si tu finis ton assiette, tu pourras regarder la télé» ou encore « si tu ne manges pas tes haricots, tu n’auras pas droit au dessert ».

➑ Ne faites pas durer les repas plus d’une demi-heure

Inutile d’attendre deux heures pour qu’il finisse son assiette. Retirez-lui son assiette sans faire le moindre commentaire, sans lui montrer que vous êtes énervée ou désolée.

➒ Mangez en famille

Les repas doivent être des moments agréables passés en famille. Ce n’est ni le moment des règlements de compte ni le moment de regarder la télévision. L’idéal est de faire participer votre enfant à la préparation des repas pour faire découvrir le goût des différents aliments ainsi que la manière de les associer et les cuisiner.

➓ Donnez l’exemple

Si vous ne mangez pas certains aliments, il en fera de même. Essayez de varier votre alimentation vous aussi et mangez un peu de tout. Il finira par vous imiter.