Mes Gosses

8 conseils pour la première baignade de bébé

Publié le
8 conseils pour la première baignade de bébé

Piscine, mer…avec le retour des beaux jours, il est temps de faire découvrir les joies de la baignade à bébé. Pour qu’elle soit source de plaisir, il suffit de respecter quelques règles de sécurité.

par Sarah Smiri

Il faudra attendre l’âge de 5-6 ans pour que votre tout-petit soit capable d’apprendre à nager. Mais en attendant, il peut adorer l’eau, barboter au bord de la mer, se lancer de vos bras pour glisser vers son papa qui lui tend les mains… et sans boire la tasse ! L’essentiel est d’y aller progressivement et de le rassurer un maximum.

Attendez ses 6 mois pour la première baignade de bébé

C’est l’âge minimum pour la baignade dans une eau à 32°C. Il faut veiller avant tout à sa santé, de ce fait il faut s’assurer que notre petit soit vacciné. Au moins deux injections de D.T. Coq Polio et contre l’Haemophilus influenzae de type B sont nécessaires avant son premier grand bain.

Bébé doit également être en forme.

En cas de fièvre, de maladies infantiles, d’infections ORL (rhume, rhinite, otite…), il faut bannir la baignade.

Protégez sa peau. 

Sel et chlore peuvent irriter les peaux. Utilisez une crème protectrice isolante et pensez à toujours rincer votre tout-petit à l’eau douce après le bain.

Stoppez les UV. 

Pour éviter coups de soleil et insolation, n’oubliez pas de couvrir sa tête d’un chapeau ainsi que de lui mettre un t-shirt, appliquer une crème protectrice (indice supérieur à 50) avant et après le bain et même si l’enfant est en dessous d’un parasol. Enfin et on ne le répétera jamais assez : évitez les heures trop chaudes (11-17 heures).

Surveillez-le de près.

Il est indispensable de se baigner directement aux côtés des enfants de moins de 3 ans. Les baignades ne doivent pas se prolonger plus au-delà de 10 minutes afin d’éviter tout cas d’hypothermie. Dr Nouari nous fait remarquer qu’il faut également surveiller l’enfant afin d’éviter des cas d’hyperthermie, l’enfant doit donc être régulièrement hydraté. Dr Nouari désire nous rappeler qu’une surveillance étroite est aussi nécessaire au bord de l’eau que lors d’une baignade en piscine afin d’éviter tout accident notamment les accidents domestiques lorsque la piscine ne possède pas de protection. Monsieur Klaï tient à préciser qu’une baignade en mer comporte toujours quelques risques, comme les courants, les vagues. Vos bras et votre vigilance sont donc essentiels pour que votre enfant se sente en confiance et puisse se baigner en toute sécurité. Il est également indispensable de chausser l’enfant afin d’éviter piqûres d’oursin ou de « trachna ».

Accompagnez-le dans l’eau

Entrez pas à pas dans l’eau avec lui et mouillez doucement ses jambes, ses bras et sa nuque. Tenez-le face à vous pour qu’il puisse vous voir et découvrir en sécurité la surface de l’eau. Encouragez-le, souriez-lui. Vous voir détendu le rassure. Il ne devrait pas tarder à se sentir plus à l’aise. C’est cette aventure en famille que propose Klaï lors de l’apprentissage à partir de 3 ans. Une baignade avec les deux parents et ce, durant 30 à 45 minutes afin que l’enfant puisse s’adapter à l’eau.

Vous le sentez tranquille ?

Détachez-vous de lui progressivement en le tenant sous les aisselles. Il pourra tapoter l’eau et pédaler pour chercher à se déplacer.

Aidez-le à prendre du plaisir en découvrant de nouvelles sensations. Il est important de s’amuser avec l’enfant précise Klaï avec des bouées, brassards et planches sans oublier que ce sont des outils nécessaires quant à la sécurité de l’enfant. Pour un bébé, maintenez-le allongé sur le dos et allégez votre soutien. Détendez-vous ! Laissez-le remuer bras et jambes. Dans cette même position, votre bébé peut tourner sa tête et laisser son œil grand ouvert dans l’eau. S’il boit la tasse, redressez-le et tapotez son dos en le rassurant. De lui-même, il retentera l’expérience au bain suivant, déclenchant le réflexe d’apnée une fois son visage immergé.

Un faux pas ? Ce n’est pas la mer à boire…

Certains signes ne trompent pas. Observez les réactions de votre tout-petit.

Ses mains sont souples, son corps est détendu, déployé, il rit ? C’est gagné !

Il se tient en position fœtale, il pleure, il est crispé ? Avez-vous brûlé les étapes ? Peut-être a-t-il trop d’agitation autour de lui ? Rester sur le bord peut suffire à le rassurer. Sinon, remettez cette première expérience à plus tard, quitte à prolonger le bain du soir dans la baignoire pour le sécuriser.

Il tremble, ses ongles, lèvres et extrémités commencent à bleuir ? Il a froid et il est alors temps de le sortir et de bien l’enrouler dans une serviette. Avant un an, le bain ne doit pas dépasser dix minutes. Et jusqu’à 2 ans, une demi-heure suffit. Prévoyez une petite collation au sortir de l’eau. Votre aventure sera un succès et bébé sera comme un poisson dans l’eau…