Mes Gosses

Aïe BB fait ses dents !

Publié le
Aïe BB fait ses dents !

Vingt jolies quenottes, c’est parfait pour croquer la vie ! Mais en attendant qu’elles percent, votre tout-petit est grognon, il salive et mordille son poing à longueur de journée. Cela n’a rien d’agréable… ni pour lui ni pour vous ! Cette dent, elle se décide à percer, oui ou non ?

par Chiraz Bouzaeien

Le bébé bave beaucoup.

Il est grognon.

Il met tout ce qu’il trouve à la bouche et mord très fort.

Il crie et pleure plus souvent.

La gencive est enflammée.

Il présente des troubles du sommeil lorsque les dents sortent et «travaillent ».

Il présente des troubles du transit: les selles sont parfois plus molles et plus fréquentes.

Les poussées de fièvre sont liées à la poussée des prémolaires et à l’inflammation de la gencive.

Il a moins d’appétit.

Ses joues peuvent devenir rouges et irritées.

A quel âge le bébé a-t-il sa première dent ?

C’est généralement vers six mois que l’on aperçoit la première dent de bébé : une incisive médiane dans la mâchoire inférieure. Mais celle-ci peut aussi bien apparaître à cinq mois, ou n’être toujours pas sortie à l’âge de un an.

Pas de panique ! Car, dans tous les cas, la date de poussée de la première dent n’a aucun rapport avec le reste du développement de l’enfant. Certains nouveau nés ont même une ou deux petites dents à la naissance. Une précocité que l’on attribue à Louis XIV et à Napoléon. Mais cela reste une exception…

Quelques petits conseils pour les soulager

Lorsque les signes deviennent évidents, les bébés éprouvent parfois beaucoup de douleurs, et pour soulager leur mal de dent, commencez d’abord par leur donner un anneau de dentition, que vous aurez au préalable mis au réfrigérateur.

En le mâchouillant, votre bébé aura moins mal et passera de meilleures nuits. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez également utiliser une débarbouillette imbibée d’eau froide, laquelle produit un effet similaire.

Autre petit truc pour soulager le mal de dent chez le bébé, le massage des gencives. Il doit se pratiquer délicatement, du bout du doigt, et sur les zones douloureuses.

Pendant la période où les dents du bébé commencent à percer, privilégiez les aliments froids et de texture lisse.

Évitez toutefois les gels, car même s’ils soulagent rapidement le mal de dent, ils peuvent causer des problèmes de déglutition.

L’avis de la spécialiste Houda Arjoun, pédiatre

Il faut éviter d´utiliser les anti-inflammatoires quotidiennement pour prévenir les douleurs des poussées dentaires car leur usage répété fragilise le système immunitaire et, au long court, peut induire la survenue de maladies otorhinolarygées à répétition ou des complications suppuratives des rhinopharyngites qui s’associent souvent aux poussées dentaires.

Ne mettez pas sur le compte des poussées dentaires les fièvres élevées à 39-40°c(cachant souvent une affection sérieuse sous-jacente ); ainsi que les bronchites à répétition en rapport souvent avec un reflux gastro-œsophagien ou une allergie respiratoire.

Des médicaments homéopathiques inoffensifs et efficaces peuvent être prescrits et soulager énormément le bébé. Citons Chamomille 9 ou 15 CH, mercurius solubilis 9 ou 15 CH, belladonna 9 CH qu’on peut administrer en granules diluées dans un peu d’eau .Il y a aussi Camilia en dose buvable à administrer surtout le soir pour permettre au bébé de passer des nuits calmes et par conséquent laisser les parents dormir en paix. On peut également en fonction des cas cliniques qui se présentent au pédiatre prescrire des médicaments qui accélèrent la poussée dentaire chez les enfants qui ont un retard de dentition ou des dents tendant à pousser en mauvaise position au niveau des gencives .

On n’insistera jamais trop sur l’intérêt d’un régime alimentaire équilibré, l’importance de supplémenter les bébés en vitamine D jusqu’à l’apparition des prémolaires et des canines, et d’éviter l’automédication par antibiotiques chez la maman pendant la grossesse et après l’accouchement chez la femme qui allaite, car certains médicaments peuvent donner une coloration jaunâtre des dents de lait mais également par la suite des dents définitives et ceci à vie.